The eminent biography of a glorious and remarkable journalist who interviewed the world’s top leaders. She had guts !


La biographie d’Oriana Fallaci, figure du journalisme italien du XX° siècle, écrite par Cristina de Stefano se lit comme un roman. De la Résistance en Italie lors de la Seconde Guerre Mondiale au 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, en passant par la guerre du Vietnam, cet ouvrage retrace une fresque mouvante de l’Histoire Occidentale au travers des yeux perçants d’Oriana…

Lorsqu’on est née en France dans les années 80, comme cela est mon cas, le nom d’Oriana Fallaci n’évoque pas forcément grand-chose, sinon rien… Alors lire la biographie d’une illustre inconnue, « à quoi bon ? » me suis-je tout d’abord dit. Et comme cela arrive à tout le monde : j’ai eu tort.

Non seulement ce livre est très bien écrit, il se dévore de la première à la dernière page sans difficulté aucune : le style est travaillé, les événements rapportés sont sourcés et ceux dont la véracité est moins établie sont précisés comme tels. Mais il raconte surtout l’histoire d’une femme exceptionnelle dont le destin l’est tout autant.


ORIANA FALLACI SULL'ANTISEMITISMO 2 of 2 par Vorushka


Pour ceux et celles ne savent pas encore qui est Oriana Fallaci en voici une description succincte : engagée dans la Résistance à 17 ans, journaliste à 19 ans, elle interviewe au cours de la carrière tous les grands acteurs de notre Histoire contemporaine : Kissinger, Khomeini, Arafat, Kadhafi…. Les portraits qu’elle dresse sont sans concession, quitte à déplaire et se faire des ennemis puissants. Elle écrit également des romans et des essais, dont certains sont encore aujourd’hui très controversés (Inchallah sur la guerre du Liban, La Rage et l’orgueil au lendemain des attentats du 9 septembre 2001 à New York).

A mes yeux il est toujours motivant de constater que l’adage « à cœur vaillant rien d’impossible » se vérifie parfois. En effet, à la lecture de l’enquête et du récit de Cristina de Stefano on découvre avec délice qu’Oriana Fallaci doit essentiellement son succès à sa volonté farouche d’aller au bout de ses rêves, de ne pas céder face à l’adversité, de ne jamais abandonner ses convictions personnelles et par-dessus tout de toujours aller de l’avant.

D’aucuns peuvent être en désaccord avec les convictions d’Oriana et critiquer certaines de ses actions et positions, pour autant, après lecture de cet ouvrage il est impossible de ne pas admirer cette femme qui s’est battue toute sa vie pour exister dans un monde d’hommes, s’y hisser à la force du courage et des convictions et y demeurer reine après en avoir atteint le sommet.

Elsa Weiller


ORIANA une femme libre

Cristina de Stefano

Éditions Albin Michel. 24€


WUKALI 14/06/2015

Courrier des lecteurs: redaction@wukali.com


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus