In Lorraine, bower of a rich artistic and craftsmanship tradition


C’est un parcours poétique, créatif et plein de rêves que «Cabanes», festival organisé par le Conseil départemental de la Moselle, propose aux visiteurs. À Metz, amarré le long de la rivière nonchalante, sous la tutelle protectrice de la cathédrale St Étienne qui domine par la puissance de sa silhouette d’or, des artistes inspirés évoquent la richesse et l’imaginaire de cette Lorraine de riche tradition artistique.

On accède à cette exposition, installée tout au bout de la presqu’île, à deux pas de cette place de la Comédie, un des fleurons architecturaux de la ville, par un boyau de bois de bambous imaginé par le plasticien belge Georges Cuvillier qui l’avait créé en Australie. Une espèce de carcasse de dinosaure reconstituée, une «galerie d’amour» comme l’artiste aime à la nommer, constituée de 400 bambous géants dressés, enchevêtrés, ligaturés entre eux, et qui tirent vers le ciel leurs désirs de croissance, s’inscrivant ainsi dans ce terroir mosellan comme une énergie vitale qui cherche coûte que coûte à exister et à croître.

C’est un beau parcours d’art contemporain qui réconcilie chacun avec la création, l’inventivité sensible de notre temps, avec les artistes et les artisans. Tout un dispositif sonore habille cette exposition où l’on glisse de rêve en rêve.

La Lorraine est un des berceaux des arts du feu et de la cristallerie, on peut à cet égard admirer la Tonnelle météorique de Jean-François Frering, décorée de 170 disques de verre soufflé créés par le Centre International d’’Art Verrier de Meisenthal. L’on déambule dans l’installation Water Glass Illusion au couvert près de l’écluse qui met en harmonie l’eau le bois et le cristal dans la tintinnabulation argentine de flûtes de cristal imaginée par Will Menter

La conque de métal du designer Vivien Muller, ouverte aux vents, s’articule tel un coquillage fantasque autour d’un axe médian avec légèreté permettant une visite aisée tandis qu’en son centre pivot est installé un tambour de billes qui roulent et reconstituent par le miracle de la rêverie le bruit de l’océan.

Le bois et la nature sont aussi célébrés, cette exposition, ces installations d’été, sont accessibles librement à la visite jusqu’au mois d’octobre à Metz

Cabanes. Festival de Moselle se déploie pendant tout la saison estivale sur l’ensemble du département avec trois thématiques différentes : l’enfance et la jeunesse, mémoires ouvrières, et les sons du monde. La programmation ainsi que tous les événements sont directement accessibles sur le site internet.

Pierre-Alain Lévy


WUKALI 24/06/2015
Courrier des lecteurs: redaction@wukali.com


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus