A dream of an impossible purity


C’est un film du réalisateur et compositeur américain Evan Viera intitulé «Caldera» que nous vous convions cette semaine à regarder. Par ces temps de canicule et de chaleur insupportable nous avons estimé que ce petit film d’animation datant de 2012 pourrait peut-être vous apporter cette fraîcheur, cet imaginaire glacé dont comme chacun d’entre nous, vous avez aujourd’hui tant besoin…

Caldera (2012) from Evan Viera on Vimeo.

La première séquence du film ouvre par une musique composée par Evan Viera, qui évoque la mer, une musique de «Grand Bleu», ouatée, musique de profondeurs, de borborygmes sous-marins. Une jeune fille apparait, les yeux verts de jade, tout autour d’elle est gris et sinistre comme la ville, comme les gens qui passent. Elle doit prendre un médicament, ouvre un flacon de pilules, une camisole chimique contre nous ne savons quelle maladie. Elle jette le tout sur le trottoir et s’enfuit plonger dans un lac de cratère, une caldera.

L’eau y est bleue, pure, transparente, revigorante, cristalline, salvatrice, un bain de vie renaissante, une eau lustrale. Une tortue géante semblant venir des temps les plus lointains s’approche d’elle, monstre des profondeurs apprivoisée saluant cette présence inattendue, communication informelle entre deux êtres que l’évolution avait séparé.

La fin du film laisse apercevoir une ville devenue brasier, rougeoyante et qui explose

Caldera peut être interprété comme une représentation probablement métaphorique d’une psychose. La jeune fille fuit vers un monde espéré de transparences et de beauté, ses yeux verts par moment fatigués, sont larges et dilatés pareils à ceux de certaines statues sumériennes ou plutôt comme ceux de toute personne subissant les effets d’un psychotrope, d’une drogue.

Ce film réalisé par ordinateur, nous a plu, il est d’une facture certes simple et correcte, les contrastes sur les couleurs constitutifs des contradictions et des oppositions qui habitent le personnage sont bien rendus.

Pierre-Alain Lévy


WUKALI 04/07/2015
Courrier des lecteurs: redaction@wukali.com


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus