Rêver 2074, une utopie du luxe français est publié au Japon et donne lieu à une collaboration avec l’université des Beaux-Arts de Tokyo

En hommage à la veine créative de la science-fiction japonaise, le Comité Colbert publie Rêver 2074,une utopie du luxe français en japonais ce 29 octobre 2015.

Ouvrage numérique téléchargeable il a déjà séduit plus de 20 000 lecteurs francophones et anglophones. Nul doute que s’appuyant sur les affinités existantes entre le Japon et le luxe français, et sur le goût japonais pour la science-fiction, Rêver 2074, une utopie du luxe français saura trouver un large public.

Celui des jeunes artistes est déjà acquis puisque la publication de Rêver 2074, une utopie du luxe français au Japon est l’occasion d’une collaboration inédite avec l’Université Nationale des Beaux-Arts de Tokyo. Elle propose à ses étudiants de s’emparer de l’utopie du luxe français pour l’interpréter sous la forme d’œuvres plastiques, graphiques ou multi-media. Leurs œuvres seront exposées à Tokyo puis à Paris.

« Le rêve futuriste du luxe français confronté à l’imaginaire de jeunes artistes japonais promet de belles rencontres – de celles que le Comité Colbert aime à promouvoir dans le cadre de ses dialogues interculturels » souligne Elisabeth Ponsolle des Portes, déléguée générale du Comité Colbert.

Communiqué


Rêver 2074, une utopie du luxe français a été publié en novembre 2014 en français et anglais.

Œuvre collective d’un genre inédit signé de plus de 100 auteurs membres du Comité Colbert, elle rassemble six nouvelles de Samantha Bailly, Jean-Claude Dunyach, Anne Fakhouri, Xavier Mauméjean, Olivier Paquet, Joëlle Wintrebert, des néologismes d’Alain Rey et une nouvelle musicale de Roque Rivas.

A télécharger en français, anglais sur www.rever2074.com et en japonais sur www.rever74.jp


WUKALI 30/10/2015
Courrier des lecteurs : redaction@wukali.com


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus