Far better than a guide, a glorious celebration of the wine


Bel objet d’édition indubitablement, un livre édité chez **Taschen*], [**Les vins de Gala du Divin Dali*]. Comment en parler, un guide, une curiosité, une célébration du vin, un discours de la méthode, un précis d’oenologie, un livre d’art, mieux ? Voila quelques mois déjà avait été ré-édité [Les dîners de Gala de [**Salvador Dali*], et c’était déjà une fête !

Le livre revient, dit l’éditeur, sur les nombreux mythes liés au vin à travers des textes et des œuvres de l’artiste aussi sensuelles que subversives. Certes, mais avec ce livre, c’est bien davantage !

Ce qui est sûr, c’est un livre rare, précieux et magnifique, avec des illustrations très nombreuses de [**Salvador Dali*], un très bel ouvrage, un guide qui réjouira l’amateur du vin et par delà le lecteur et le bibliophile. Car voici un livre qui transcende le sujet pour apporter tout autant (et en plus du plaisir artistique fourni par les dessins et peintures de Dali), un véritable plaisir littéraire. Deux auteurs, deux plumes et quelles plumes, Max Gérard et Louis Orizet, de l’érudition, du style, du panache, une gourmandise philologique!

Une offrande, une exaltation du vin, célébrées avec profusion, avec poésie, les mots se dégustent et coulent comme vins en coupes de cristal. Une érudition savoureuse. Ce livre ne se lit pas, mieux il se savoure, et surtout il donne envie, c’est une mine d’informations. Tout savoir sur le vin mais avec grâce, volupté et plaisir. Une jubilation des mots forts en bouche, une offrande.

Et à commencer par les vins d’Ay, de Shiraz, du Roi Minos, le Lacryma Christi, le Châteauneuf du Pape, les Grands Bordeaux rouges, la Romanée Conti, le Jerez, le vin de Californie. Pour l’auteur de ces lignes, ces simples noms désignés et mis en forme, et c’est déjà une salivation gourmande qui opère !

Les Vins de Gala du Divin Dali, c’est aussi l’histoire racontée à la manière de, la petite comme de la grande, celle des puissants, des rois, des Papes et des artistes, c ‘est avant tout une histoire aussi de la civilisation, celle qui débute dans les plaines d’Asie mineure et ensuite conquiert la Méditerranée. Que d’anecdotes, que d’histoires racontées que de moments d’humanité, que de personnages sortis des limbes ; ainsi cet évêque de Fréjus, [**Jacques Duèse*] devenu le nouveau souverain pontife sous le nom de [**Jean XXII*] successeur de [**Clément V*] (qui installe la papauté en Avignon), et qui entretient un vignoble exemplaire sur son domaine qui deviendra le fameux [**Chateauneuf du Pape.*]

Voulez-vous que je vous raconte l’histoire de la bourguignonne [**Romanée-Conti*], «Un hectare, 80 ares, 50 centiares de précaution pour récolter bon an, mal an 6.500 bouteilles, un mythe auquel rêvent tous les amants du vin», ou celle des vins de [**Château Yquem*] dont un ambassadeur anglais [**Sir Burckard*] disait de ces vins de Bordeaux qu’«ils sont parfaits comme un vers de Racine et difficiles, secrets , sublimes comme une strophe de Mallarmé !», c’est un vin de patience, un vin à nerfs solides. Car ce Château Yquem fit les délices depuis le Moyen-âge, de la Cour d’Angleterre, mais aussi bien plus tard de [**George Washington*], de [**Thomas Jefferson*], du [**grand duc Constantin de Russie*] et de [**Mutsu-Hito*] 明治天皇, empereur du Japon ( Meiji).

La seconde section de cette glorification du vin est consacrée aux Dix vins de Gala: vins de Joie, de Pourpre, d’Esthète, d’Aurore, de Volupté, de Lumière, Généreux, Frivoles , de voile et enfin de l’Impossible comme les nommait Dali.

Ce livre, primus inter pares, ne se contente pas seulement d’énumérer avec gloire un palmarès de vins, de vignobles et de cépages à travers le monde, ce qui somme toute, et de la manière dont cela est établi est déjà remarquable, mais il apporte en outre des connaissances pointues d’oenologie; traite des mécanismes de l’olfaction par exemple, et est accompagné de savoureuses notes gastronomiques.

Quelques mots sur le chapitre intitulé Vins d’Esthète. Médoc, Graves et Saint Émilion, la trilogie viticole Cabernet-Malbec-Merlot, groupes, sous-groupes : [**Saint-Esthèphe, Pauillac, Margaux*] et nombre d’autres. Ainsi vous saurez tout sur les processus de vinification. De l’encépagement bordelais, du vieillissement en barriques, de l’équilibre physico-chimique, de la clarification du vin et de sa stabilisation, de la mise en bouteilles, du collage et de la filtration, et aussi (et c’est probablement le plus important ) de la puissance et du bouquet ! Après avoir lu ce livre, vous pourrez vous essayer à la «rémanence» en goûtant à l’aveugle et en observant la durée du plaisir du vin en bouche sur et sous votre langue.

Soulignons aussi l’intelligence de ce guide épicurien des vins de [**Salvador Dali*], (n’est- ce point d’ailleurs le meilleur des termes possibles pour le qualifier?), ainsi le dernier chapitre recense tous les vignobles dans le monde et en France, ainsi que des «conseils au gourmet amateur» particulièrement affinés et précieux.

[**Buvons.. . !*]

[**Pierre-Alain Lévy*]


[**Les Vins de Gala du Divin Dali*]
éditions Taschen. 49€99

[(
Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées en contrebas de la page.

Contact : redaction@wukali.com
WUKALI 25/11/2017

)]

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus