The Righteous Among the Nations. A whole village in France and its pastor saved from German terror and death several thousands of Jews


Par Armel Job / Au cours de la Seconde Guerre mondiale, les habitants du petit village de[** Chambon-sur-Lignon*] en Haute-Loire sauvèrent de la mort quelque[** 5 000 Juifs*] qu’ils accueillirent, nourrirent, cachèrent, munirent de faux documents, et dont ils firent passer un certain nombre en Suisse. À l’origine de ce mouvement unique en son genre, mobilisant un village entier, se trouvait le pasteur protestant de la communauté, [**André Trocmé*].

Trocmé était mû par une inébranlable foi chrétienne qui, en tout être humain, quelle que fussent ses origines, sa religion, son pays, lui faisait voir un enfant de Dieu infiniment digne de respect. Cependant, la première personne qui trouva refuge à Chambon y fut accueillie, non pas par le pasteur, mais par son épouse [**Magda*]. Un soir de l’hiver 1941, une femme transie de froid et de peur frappa à sa porte, alors qu’elle était occupée à recharger le fourneau de la cuisine. Elle demanda si elle pouvait entrer. « Mais naturellement, entrez, entrez ! » répondit Magda. C’était une Juive allemande traquée par la Gestapo. Magda lui donna le couvert et le gîte et, le lendemain, elle s’occupa de lui trouver une cache, des papiers.

Après la guerre, [**Philip Hallie*], un universitaire américain, interrogea Magda. Pourquoi avait-elle accueilli cette malheureuse, puis des centaines d’autres ? Magda expliqua avec la plus grande vigueur que, pour sa part, cela n’avait rien à voir avec ses convictions religieuses. Elle déclara qu’elle avait agi sans réfléchir, instantanément, au mépris du danger, parce que tout simplement, elle sentait que c’était cela qu’il fallait faire à ce moment-là. Il ne s’agissait nullement d’une décision morale à peser en son for intérieur, mais d’une sorte d’impulsion jaillie du plus profond d’elle-même.

La morale, en effet, risque souvent de nous éloigner d’un acte de dévouement. Car la morale est un système qui fonctionne avec la raison, à coups de considérations, de pour et de contre, de casuistique. Si j’accueille un Juif, ne fais-je pas courir à d’autres le risque de représailles ? Ne tomberai-je pas moi-même aux mains des nazis, alors que j’ai des responsabilités vis-à-vis de ma famille, de mes enfants ? Si paradoxal que cela puisse sembler, on peut dire qu’un acte héroïque, comme celui de Magda, n’est pas un acte moral au sens kantien, par exemple, lequel requiert une mobilisation de l’intelligence.
S’agissant d’autres réfugiés plus proches de nous, les réticences que nous entendons s’exprimer en Europe au plus haut niveau ne relèvent pas nécessairement de la xénophobie. Elles aussi sont quelquefois d’ordre simplement moral et, du coup, respectables aux yeux de l’opinion publique. Pour balayer les objections de la « charité bien ordonnée », il faut le mouvement instinctif de Magda, qui s’élève du fond des entrailles.
La raison fait les vertueux, mais c’est le cœur qui fait les héros.

[**Armel Job*]|right>


Précédentes chroniques d’Armel Job parues dans Wukali

Cliquer sur les titres en bleu pour lire le texte

Revenir à soi
Nostalgie de l’idéal
L’âme des foules
Cléon contre Cléon
De tous les peuples de la Gaule
Kafka, la petite fille et la poupée de chiffon

**Armel Job*] (Dernière parution : Une drôle de fille, Robert Laffont, Paris, 2019) lire la [critique dans Wukali ( cliquer )

[(

Contact : redaction@wukali.com

WUKALI Article mis en ligne le 13/08/2019

TOUTES les critiques de LIVRES parues dans WUKALI

– Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées soit sur le bord gauche de l’article soit en contrebas de la page.

– Peut-être même souhaiteriez pouvoir publier des articles dans Wukali, nous proposer des sujets, participer à notre équipe rédactionnelle, n’hésitez pas à nous contacter ! (even if you don’t write French but only English, we don’t mind !)

Retrouvez tous les articles parus dans toutes les rubriques de Wukali en consultant les archives selon les catégories et dans les menus déroulants situés en haut de page ou en utilisant la fenêtre «Recherche» en y indiquant un mot-clé.)]

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus