Literary and humoristic theatrical performance about French grammar


Pour faire du vélo les mollets sont nécessaires et il en faut des beaux des mollets ! [** François Mougenot*] a éradiqué les mots laids seuls les bons et beaux sont retenus par ce feu follet. Acrobate sensible et sensé, escaladeur verbal mais jamais verbeux, voyageur grammatical au gout pronoMcé non pour la mélopée et la prosopopée mais pour le rythme et l’incarnation. Le chevalier des On.

Ai-je encore besoin d’en faire l’article ? Vous en voulez plus ?

Mais mes mots (mémé mots pour Ma grammaire fait du vélo ?) ne vaudront pas l’oralité, seul le spectacle vivant rend le Français coruscant. C’est sans doute la différence entre l’écrit, l’écran et l’écrin…

Et vous comprendrez en allant le voir à l’[**Essaïon*], joli petit écrin ce théâtre qui s’est fait une petite spécialité des mots. Je me souviens de [**Gauthier Fourcade*] avec Hélène et mon Lusson sans la sienne.


Des mots, démo, sans démago. [**François Mougenot*] a toute sa place dans la démarche ; sans emphase il déroule ses phrases et il ne faut pas être grand pair pour aimer sa grammaire.

Le spectacle est simple et éblouissant.

Je vous vois venir. Vous allez me dire : «spectacle à mettre entre les oreilles de profs de français de Seconde de l’établissement à tutelle diocésaine de Montluçon (décidemment) venant « s’encanailler » un week-end à Paris.»

Oh mais oui bien sûr, a priori les jeunes ados à cheveux longs (et gras) campés devant Clash of clans sont moins dans la cible.

Et puis en plus les profs sont ravis de ce spectacle court qui leur a permis de rejoindre Austerlitz à l’heure pour attraper le 20h56. Heureusement, les 3ème sont à Verdun, pas de cours avec eux, on va pouvoir dormir un peu demain. On ne se refait pas, Marie-Anne sortira quand même sa trousse et quelques copies à corriger et finissant son jambon beurre dans le Corail qui dépassera alors Vierzon.

Miracle, ce dimanche, de nombreux jeunes étaient présents. Au début très mobilisés par quelques contacts que le noir favorise ils ont été rapidement conquis par l’agilité, le voyage, le dynamisme de la langue virevoltante.

Mes enfants, un peu cyniques, diraient en référence à une publicité « ils s’amusent, ils rient en apprenant, ils s’éveeeeiiiiillent, hihihi ». Et bien oui c’est un peu cela mes enfants. Moquez-vous !

Premier point, le spectacle lutte contre la morosité d’un dimanche pluvieux de novembre. En cela qu’il soit remercié ; il nous évite la grande dépression, la tristesse et la mort. Oui j’en fais toujours un peu trop avec mes enfants, je sais !

Et puis, si tous les profs de France quittaient le Bescherelle ou le Grevisse peu illustré pour emmener leurs élèves voir Le Mougenot illustrant, la langue serait sans doute mieux garée et mieux gardée. Quand la récréation devient le cour… la classe. La Grande classe.

Préambule, avec traduction simultanée entre parler tendance et français correct que certains présenteraient comme châtié avant qu’il ne fût châtré.

Valise en mains, livres sortis, en pyramide sur une table, il caracole en danseuse sur les cocottes comme Poupou, Vietto ou Pantani dans ce tour de France qui n’est pas un tour de force. En douceur, gentleman du cycle, il monte et monte et le sommet s’éloigne ou nous fait entrevoir l’horizon. Monter, monter par des mises en abymes.

Et c’est le sens même du moment jubilatoire des pronoms personnels, où l’acteur qui a pris de la « auteur » nous « tennisdestabilise » par un ping-pong enlevé où la balle sont les mots et les raquettes l’absurde.

Le « tu » devient partenaire de « je », alors que l’addition de « je » fait « nous » puisque nous « sommes ».

Et le moment du « ON » qui a le droit à un chapitre pour lui-même et lui seul. Pour quelqu’un d’indéfini beau défilé ! Apothéose ! Mougenot sort de l’analyse sémantique, entre le collectif et l’individu, des sons et assonances des liaisons dangereuses, des désaccords de sa musette. Comme dans les bals du même nom puisqu’on c’est là où « on entend le mieux l’accord des « on » ».

Chromatique ou diatonique je ne sais, il ouvre alors le champ à quelques petites chansons bien senties et notamment celle truffée d’onomatopées.

Ce voyage dans les pronoms personnels, conjugaisons, concordance des temps réconcilie chacun avec la grammaire dont nous avons un souvenir mitigé et en tout cas dont nous avons tous perdu le sens et la maîtrise. Si jamais d’ailleurs, nous n’ayons eu jamais l’idée de son utilité.

Si quelqu’un a compris cette dernière phrase lourde et pesante, qu’il en soit félicité. Bref, grammaire ou pas grammaire, une seule chose de certain : émoussé par un dimanche soir, on a ri, chanté, on s’est trémoussé, et beaucoup amusé ! Tout cet or des mots vaut tout l’or du monde.

[**Jean-René Le Meur*]


[**Ma grammaire fait du vélo*]
de et par [**François Mougenot*]
[** Théâtre Essaïon*] du 3 novembre 2019 au 26 janvier 2020, les dimanches à 17h45.
6, rue Pierre au lard (à l’angle du 24 rue du Renard 75004 Paris, derrière le Centre Pompidou) Métro : stations Hôtel de ville ou Rambuteau
Tout savoir sur les programmations et renseignements pratiques du Théâtre Essaïon (Cliquer )


[(

Contact : redaction@wukali.com

WUKALI Article mis en ligne le 26/11/2019

– Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées soit sur le bord gauche de l’article soit en contrebas de la page.

– Peut-être même souhaiteriez pouvoir publier des articles dans Wukali, nous proposer des sujets, participer à notre équipe rédactionnelle, n’hésitez pas à nous contacter ! (even if you don’t write French but only English, we don’t mind !)

– Pour lire et retrouver les articles récemment parus mais déjà disparus de la page d’accueil, aller tout en bas de la colonne de gauche et cliquer « Articles précédents  » dans les numérotations indiquées.

– Vous pouvez retrouver tous les articles parus dans toutes les rubriques de Wukali en consultant les archives selon les catégories et dans les menus déroulants situés en haut de page ou en utilisant la fenêtre «Rechercher» en y indiquant un mot-clé.)]

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus