Accueil Livres, Arts, ScènesExpositions & Histoire de l'art Étranges escales, les grandes villes du monde comme vous ne les avez jamais vues

Étranges escales, les grandes villes du monde comme vous ne les avez jamais vues

par Pierre de Restigné

Patrick Baud est un esprit curieux, un voyageur passionné, un découvreur extravagant, un dilettante sympathique. Il vient de publier aux éditions Dunod: Étranges escales, les grandes villes du monde comme vous ne les avez jamais vues.

Au XIX siècle, il était un exercice que plus d’un a pratiqué : le récit de voyage. Les catalogues des libraires étaient pleins de ces écrits, de ces impressions que leurs auteurs avaient ressenties, de leurs réflexions sur leurs pérégrinations dans le vaste monde. Certains sont devenus des classiques. Il faut dire que quand ils sont signés Gustave Flaubert, Maxime Du Camp ou Gérard de Nerval, ils sont entrés dans le panthéon de la littérature mondiale. Mais c’était, il y a… longtemps.

Dans notre troisième millénaire commençant, il y a les réseaux sociaux et les « chaînes » de vidéo. Et il y en a beaucoup. Aussi faut-il essayer d’être original pour leur propriétaire pour sortir du lot, de cette vraie jungle ou le pire cohabite avec le meilleur. Et du pire, il y en a beaucoup plus que du meilleur. Aussi est-il devenu très difficile pour trouver la chaîne, le site qui répondra le plus à nos attentes, celui qui nous instruit, qui nous apporte autre chose que les lieux communs habituels.

Ainsi pour sortir de ce fatras, certains retrouvent le chemin emprunté par nos ancêtres et passent du support visuel au support papier. Tout en répondant aux aspirations du plus grand nombre. Ils ne nous livrent pas des livres de descriptions sur des centaines de pages. Loin de là, ils intègrent un texte, souvent court avec une iconographie de qualité plus ou moins bonne. 

Or ce phénomène ne concerne pas que les voyageurs, mais touche à tous les domaines. Il suffit d’aller flâner entre les rayons de n’importe quelle librairie, pour trouver des dizaines de sortes de ces ouvrages, aussi bien dans le développement personnel, dans la cuisine, dans l’histoire et j’en passe…

Mais revenons à notre sujet, et demandons-nous, pourquoi Étranges escales est « original ». 

Atendez-vous à savoir que ce livre est une sorte de résumé des voyages que son auteur, Patrick Baud, a faits de par le vaste monde. Ces voyages, il les relate dans sa « chaîne You Tube » AXOLOT (je promets à mes lecteurs que ceci n’est pas une publicité gratuite, l’auteur, que je ne connais pas, ne m’a envoyé aucun « cadeau », seule l’honnêteté intellectuelle me pousse à donner le nom de ce site. Je sais très bien que certains hésitent à dépenser 19,90 euros pour acquérir ce volume et préfèrent d’abord vérifier « de visu » si cet achat est intéressant pour eux ou pour faire un (beau) cadeau).

L’auteur Patrick Baud présente ainsi 7 villes, dans l’ordre : Prague, Londres, Rome, Paris (seule ville au monde jumelée avec Rome), New York, Berlin et enfin Tokyo. Toujours la même présentation : une carte où sont reportées les visites et un bref exposé (avec photographies) de ces lieux avec non seulement leurs adresses, mais aussi, les jours et heures de visites (quand il s’agit d’endroits à visiter).

Dans le titre il y a « étranges », et c’est cet adjectif qui fait l’originalité de ces récits de voyage. A Londres Patrick Baud ne vous conseille pas la visite du British museum, non mais le Old Operating Theatre Museum ou la Wellecome Collection ; à Rome, rien sur le Colisée et autre Panthéon ou le Vatican mais la pyramide de Cestius ou le musée du purgatoire. Et c’est la même chose dans chaque ville décrite.

Indéniablement Patrick Baud est un amateur d’architecture, il nous invite à aller admirer des bâtiments où le talent, voire la folie des architectes s’est exprimé dans des réalisation assez extraordinaires qui nous changent, en bien, des structures en acier-béton-vitres fumées qui enlaidissent notre environnement urbain. Non, l’architecture ne s’est pas arrêtée à Gaudi, loin de là. Merveilles architecturales que sont, par exemple, la maison dansante de Prague, le Grimm Zentrum de Berlin ou la Waseda El Dorado de Tokyo.

Dans l’étrange, il y a les musées, la plus part dignes des musées de curiosités du XVIII siècle : Victor Wynd Museum of Curiosities de Londres ou le musée de la parasitololgie de Tokyo

Et que dire de ces lieux improbables comme l’ossuaire de Sedlec de Prague, le rocher de la sorcière à Paris  ou encore la statue de … Lénine à…. New-York et autres cimetières et ossuaires.

On voyage du passée vers l’avenir avec l’Aiguille de Cléopâtre à Londres ou le Miraikan à Tokyo, des endroits que le touriste moyen ne va pas obligatoirement visiter, admirer, et c’est bien regrettable.

Une invitation, non seulement pour aller visionner les films de Patrick Baud sur sa chaîne, mais surtout (quand cela sera possible), d’aller découvrir ces originalités et, en plus, (ou surtout), faire la démarche d’en découvrir d’autres.

Étranges escales
Les grandes villes du monde comme vous ne les avez jamais vues
Patrick Baud

éditions Dunod. 19€90

Illustration de l’entête: La Maison dansante à Prague. Architectes: Vlado Milunić et Frank Gehry. Construite entre 1994 et 1996.

        

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus