film d'animation WUKALI
Accueil Livres, Arts, ScènesFilms d'animation & Cinéma L’homme qui avait peur de tomber

L’homme qui avait peur de tomber

par Pierre-Alain Lévy

Mais de quoi a-t-il donc peur ce vieil homme qui craint de tomber ? Du vertige des hauteurs, de la perte de son équilibre, de la vanité des choses qui nous environnent et forment notre décor sensible?

Comme le veut notre habitude, le samedi c’est le rendez-vous sur WUKALI avec le film d’animation. Aujourd’hui donc c’est un film qui nous vient du Pays de Galles. Ainsi qu’est ce que ce vieil homme redoute, n’est-il pas chenu, les cheveux blancs et la moustache grisonnante attestant des années nombreuses déjà écoulées. Qu’a-t-il appris, quelles lectures, lui qui conserve sur les rayons de sa bibliothèque quelques livres auxquels il semble tenir ?

La chute, vieux thème biblique, juif d’abord, chrétien ensuite, qui conduit à nombre de controverses.

Peur, mais de quoi ? Vivre oui, aimer, savourer, découvrir, s’émerveiller, partager, apprendre, créer, inventer, se tenir droit, tendre la main, transmettre cette vie même et ses valeurs à ses enfants, bien évidemment. Mais rester stoïque, digne. Autant qu’il est possible et dans le respect de son intégrité physique et de sa santé mentale.

Ce vieil homme, n’a guère appris manifestement, brinquebalé qui sait, de toute part sans voir le chemin, manipulé dans ses croyances, perdu, conduit jusqu’à ces tours où il s’installe et se retrouve isolé.

C’est un peu l’histoire d’une fraction de la société dans ce temps de Covid. Il appartiendra à l’avenir aux épistémologistes d’étudier les lignes de force qui s’entrecroisent et de mettre à jour les fractures qui fracassent notre être social et nous fragilisent.

Car voyons, n’apercevons-nous pas, parmi nous, au coeur même d’une société moderne et technologique, des peurs resurgirent d’un autre temps, une inculture ou une méconnaissance de ce qui pourtant nous semblait depuis belle lurette un acquis culturel, une confiance dans la médecine et la science, dans le vaccin?

Nous découvrons un relativisme éducationnel qui feint de faire croire que tout est égal à tout. Une profonde ignorance en fait. Un phénomème qui touche tous les pays. Un peu comme ce vieil homme du film qui a peur de tomber. Quelque chose qui ressort (et sans vouloir être pédant), du reptilien, du non assimilé. Une expression d’un mal être-social, une difficulté, comme un hoquet de civilisation.

La grande découverte de cette pandémie du Covid, c’est de découvrir que chacun d’entre nous allait mourir…!
Alleluia, chante le choeur des vierges !

Pourtant quelques irréductibles ( et j’ai furieusement envie d’écrire « irresponsables »), ne s’en soucient comme d’une guigne, refusant de se faire vacciner, tançant le corps médical et le gouvernement qui protège et prennent des dispositions sanitaires et législatives, et ne s’inquiétant pas in fine de tous ceux qui sont touchés par ce maudit Covid et meurent dans les hôpitaux ! Une grande partie de « ces gens là » au demeurant au fond d’eux-mêmes, tenants d’une religiosité rétrograde ou d’un mysticisme païen militant.

Et pendant ce temps là, comme les Shadoks, ils pompent!

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus