Corgi, un chien royal

par Pierre-Alain Lévy

Hommage à S.M feu la reine Elizabeth II

Les aiguilles de Big Ben, ont Jeudi 8 septembre changé le mouvement du monde, l’annonce de la mort de Sa Majesté la reine Elizabeth marque définitivement le changement de siècle, le changement d’époque. Nous rendons hommage à notre manière et avec respect à cette souveraine hors du commun, cette femme qui a marqué l’histoire.

Nous réactualisons un article que nous avions initialement mis en ligne le 01/02/2020


Ben Stassen, Vincent Kesteloot sont deux jeunes réalisateurs belges de films d’animation, on leur doit notamment Royal Corgi, sorti dans les salles en 2019.

Un film sympathique et bon enfant, qui a du chien n’est ce pas puisqu’il narre les aventures extraordinaires des corgis de HM la reine Elisabeth II, reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord comme chacun le sait ; par ailleurs maîtresse attentionnée de cette incroyable race de chiens populaires outre-Manche, les Corgis, un croisement incertain entre un ramasse poussière et une table basse du temps de la reine Victoria

Une bonne galerie de portraits, (côté dessin pour ce qui est de la ressemblance caricaturale en tout cas) du couple royal ou de Donald Trump par exemple. Dommage cependant que le trait (moral ou psychologique cette fois ci) ne soit pas davantage accentué. On eût aimé plus d’alacrité, plus d’acidité, plus de piquant, moins de bons sentiments et plus de sagacité dans ces galeries de portraits. Le bouffon du roi, autrefois était autrement plus critique de son souverain, savait railler, d’aucuns d’ailleurs en perdirent la tête ! Il est vrai que le coeur de cible de ce film concerne un public d’enfants, d’où cet anthropocentrisme un peu «cucul la praline» mais qui fait les recettes des salles de cinéma et la fortune des producteurs.

Imaginez un peu ce que pourrait être un film sur la Royal Family, S.M la reine et ses chapeaux inénarrables, le prince consort raide comme un horse-guard sans son cheval, Charles et ses frasques sentimentales, les héritiers présomptifs de deuxième génération qui font les Unes des tabloïds à l’eau de rose, voire aussi de ce qui fut l’«annus horribilis» dans ses détails les plus croustillants, cette galerie médiocre de Premiers ministres depuis David Cameron jusqu’à l’hurluberlu et médiocre Boris Johnson encore, l’Union Jack pavoisé et «Rule Britannia» en accompagnement musical, bref cà aurait pu avoir de la gueule et mieux qu’un Corgi !

Olécio partenaire de Wukali

Quant à Donald Trump, je n ‘ai toujours pas découvert malgré mes recherches les prémices de la réalisation d’un long métrage d’animation, pourtant il y aurait tant et tant à dire sur ce personnage à commencer par l’apparence qui elle prête on ne peut mieux à la caricature du genre (coupe de cheveux, mouvement de la bouche et des lèvres, postures d’un autre temps, pauvreté et tics du langage, et je n’oserais balayer le champ du politique !). Mais ne désespérons pas….!

Il est vrai que réaliser et produire un film d’animation coûte très cher…

Si aujourd’hui le mort «Punch» est surtout connu pour être cette boisson faite à partir du rhum dans les Antilles, rappelons qu’il fut naguère le titre d’un très célèbre journal anglais de caricatures, souvent corrosives et efficaces, né dans cette Albion qui a connu, rappelons-le, les plus célèbres et fameux caricaturistes tels que Cruikshank ou Hogarth bien évidemment ! Rendons à César ( vous connaissez la suite…) les réalisateurs de ce film sur les chiens de la reine sont belges, honni soit qui mal y pense !

N’hésitez pas à nous écrire, à nous faire part de vos réactions, à partager via les réseaux sociaux nos articles, une précieuse aide pour nous ( icônes en haut et en bas des pages)

Souhaiteriez-vous par ailleurs nous proposer des sujets, des textes pour WUKALI, nous les recevrons et les étudierons bien volontiers, nos coordonnées : redaction@wukali.com


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus