« C’est officiel, même si l’information n’a pas été relayée par une communication publique : ils sont finis, les Concours internationaux de la Ville de Paris ! » C’est ce qu’écrit Claude Samuel sur son site internet. Fini, le Concours Olivier Messiaen, fini le Concours Rostropovitch, fini le Concours Etienne Vatelot, le Concours de piano-jazz Martial Solal, le Concours de harpe Lily Laskine, le Concours de flûte Jean-Pierre Rampal, le Concours de trompette Maurice André. Ces différents concours sont abandonnés par l’argent public de la Ville de Paris. Claude Samuel qui dirige l’association organisatrice de ces compétitions a reçu à la veille de Noël une lettre de Laurence Engel, directrice des Affaires Culturelles de la Ville, avertissant que « la Ville de Paris n’interviendra plus financièrement dans l’organisation des concours musicaux, et ce dès 2012 ».

On se souvient qu’en octobre 2008, Christophe Girard, adjoint au maire de Paris pour la culture, avait déclaré au Nouvel Observateur que les Concours internationaux de la Ville de Paris étaient « poussiéreux ». Pour mémoire, Michel Béroff, Catherine Collard, Frédéric Lodéon, Franck Avitabile, et tant d’autres artistes sont issu de ces concours dits poussiéreux.

Dépêches notes. France Musique


Illustration: concours Llly Laskine. Salle Gaveau


ECOUTER VOIR

Archive Concours Rostropovitch 2009

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus