Chaque jour dans le monde, pour se rendre en classe, des enfants parcourent de longues distances à pied, en bateau, à vélo, en pousse-pousse, en traîneau ou encore en métro. L’exposition photographique « Les chemins de l’école », inaugurée le 10 avril, est visible jusqu’au 3 mai sur les grilles du siège de l’Organisation, donne à voir leur périple quotidien pour rejoindre les bancs de l’école.

Kelly (14 ans) vit au Surinam et doit traverser tous les matins le fleuve Maroni en pirogue pour se rendre dans son école de Maripasoula, en Guyane française. Au Brésil, dans la région de Serteao, Fabricio Oliveira (6 ans), selle un âne pour traverser pendant plus d’une heure, des paysages désertiques en direction de la petite école du village. Comme eux, des milliers d’enfants dans le monde prennent le chemin de l’école dans des conditions difficiles, parfois à leurs risques et périls, dans l’espoir d’accéder à une vie meilleure grâce à l’éducation.

Leur histoire, comme celles de dizaines d’autres enfants a été mise en images par 18 photoreporters de l’agence Sipa Presse qui ont parcouru le monde, du Nigéria à la Thaïlande, de la France à l’Australie. Fruit d’un travail conjoint entre l’UNESCO, le Groupe international TRANSDEV et l’agence photo SIPA PRESS, cette exposition a d’abord été présentée au siège des Nations Unies à New York le 4 mars.

« L’exposition nous raconte une histoire captivante de courage et d’opiniâtreté qui illustre les défis auxquels sont confrontés des enfants partout dans le monde sur le chemin de l’école », a déclaré Irina Bokova, la Directrice générale de l’UNESCO à l’inauguration.

Jean-Marc Janaillac, Président-directeur général de TRANSDEV a déclaré : « en fournissant à un nombre grandissant d’enfants à travers le monde les moyens de se rendre à l’école, les transports publics jouent, au quotidien, un rôle primordial et contribuent à faire du droit à l’éducation une réalité pour tous ».

Pour Miguel Ferro Président de l’Agence SIPA PRESS: « ces histoires nous révèlent la formidable résilience des enfants, de leurs mères, de leurs pères, de leurs enseignants, des bénévoles et des ONG et nous parlent d’une détermination commune à construire un avenir meilleur par l’éducation».

Installée sur les grilles de l’UNESCO du 3 avril au 3 mai, l’exposition sera ensuite présentée dans plusieurs villes françaises. Elle a également donné lieu à un ouvrage en français et en anglais intitulé Les chemins de l’école, en vente sur le site de l’UNESCO.

Communiqué Unesco

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus