Berlin Wall and its frescoes under threat .


Nous avions déjà fait état en mars dernier des sérieuses menaces qui pesaient sur le mur de Berlin à la fois symbole de la guerre froide et devenu au fil du temps une immense cimaise en plein air que des artistes ont décoré de fresques sur 1,3 km. La municipalité de la capitale allemande envisage de démolir le mur prenant prétexte de questions d’urbanisation et du droit des occupants d’une résidence immobilière. Le mur ainsi que les peintures murales avaient été restaurés en 2009.

Un collectif d’artistes et de gallieristes s’est constitué (lire notre précédent article sur ce sujet) pour faire pression et dissuader les autorités municipales de leur projet de vandales. Une précédente manifestation avait déjà mobilisé en mars un vaste collectif d’artistes et d’habitants de la capitale.

Cette fin de semaine dernière, les artistes ont organisé symboliquement une manifestation de protestation en recouvrant près de 100m du mur d’un emballage en papier blanc, voulant signifier ainsi ce qui disparaitrait si par malheur le projet de démolition aboutissait.

Affaire à suivre …!

Pierre de Maizières. Correspondant de Wukali à Berlin


Illustration de l’entête : Le peintre Kani Alavi, fondateur de la East Side Gallery, défenseur du mur et de ses fresques.


Cet article de Wukali (comme d’autres) vous a intéressé, alors cliquez ci-dessous, sur l’icône FaceBook ou Tweeter et partagez-le avec vos amis, merci !

You have liked this article, great ! Don’t forget to click on the FaceBook or Tweeter icons below to communicate it and Wukali address to your friends, Per advance Thank You !


ÉCOUTER VOIR

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus