Shutdown of Washington’s museums after october 1st ?


Il est plus que jamais utile, dans cet univers mondialisé où l’information circule comme un flot insipide et sans force, de prendre connaissance afin de comparaisons de ce qui se fait à domaine égal dans des pays différents du nôtre et particulièrement dans le secteur des politiques culturelles et des budgets qui leurs sont affectés.

Sujet d’autant plus sensible que l’annonce vient d’être faite en France par le ministère de la culture d’une réduction des budgets.

Pour ce qui concerne les USA et pour le domaine qui nous intéresse particulièrement, celui des arts et de la culture, le moins que l’on puisse dire est que la situation est pour le moins chaotique et bien souvent inquiétante pour ne pas dire dans certains secteurs sinistrée. Sans se référer ni au musée de Détroit (lire l’article), ville déclarée en faillite, et dont les collections sont menacées d’être vendues pour alimenter les budgets municipaux défaillants, ni aux grands orchestres symphoniques dans tous les états de l’Union qui font régulièrement l’actualité et eux aussi menacés de fermeture ou de réductions drastiques d’effectifs et autres diktats administratifs, Washington, la capitale fédérale risque à court terme de voir les plus beaux fleurons de ses musées fermer temporairement et leurs personnels mis au chômage faute de financements du fait d’un budget fédéral mis sous séquestre.

La bataille politique que livrent au Congrès les partisans du plan du Président Obama pour le vote d’une politique de la santé (Health Care) et les républicains qui n’en veulent pas pourrait avoir pour effet, si une solution à très court terme, avant le 1er octobre, n’est pas retenue, de suspendre faute de budgets de nombreux services fédéraux et d’envoyer immédiatement au chômage les personnels qui y sont affectés. Les musées de Washington installés le long du National Mall seraient parmi les premiers touchés tels le Hirshhorn museum, la National Gallery of art, ou l’Holocaust museum parmi tant d’autres.

La majorité des 6.300 personnes travaillant pour The Smithsonian Institution seraient affectée par une fermeture tous personnels confondus( conservateurs, administratifs, personnels de surveillance). Il ne resterait dans ces institutions à travailler que les seuls personnels en charge de la sécurité ou ceux dont le métier est structurellement indispensable comme les vétérinaires du Zoo de Washington.

Le sujet du paiement ou non des salaires pendant les jours de fermeture fait actuellement débat à Washington et c’est, selon le porte-parle du Smithsonian Institute, le Congrès et non les responsables administratifs du musée qui déterminera si les personnels recevront une rémunération pendant les jours de fermeture forcée.

Le Smithsonian Institute qui dans l’année écoulée a accueilli 23,7 millions de visiteurs, a dores et déjà annoncé sur son site web, qu’il tiendra le public informé s’il devait subir une fermeture. Sa direction est très sensible au cours des choses, on le serait à moins! Les musées qui ne sont pas sous la coupelle de l’autorité fédérale tels : le National Museum of Women in the Arts, la Corcoran Gallery of Art ou la Phillips Collection ont fait savoir qu’ils demeureraient ouverts.

Assistera-t-on dans les heures et les jours à venir à une épuisante course parlementaire, un marathon et un pugilat politiques comme les hommes «et femmes» (attention on est aux USA!) des deux Chambres affectionnent, et qui se gagnera dans les heures ultimes, au tout dernier moment, à la dernière seconde, véritable épée de Damoclès suspendue sur la tête des électeurs et surtout de l’occupant de la Maison Blanche. La dernière grande bagarre de ce type qui avait eu pour conséquence de retenir le vote des budgets s’était déroulée entre le mois de décembre 1995 et janvier 1996 et avait duré 21 jours. Pendant ce temps, comme le fait remarquer le journal Washington City Paper, tous les musées situés sur le National Mall à Washington avaient du fermer.

Julius Kleiner, correspondant de Wukali aux USA et P-A L


ÉCOUTER VOIR

archive janvier 2013, déjà !


Illustration de l’entête : 1990, affiche placardée sur les portes de la National Gallery of Art.

Cet article de WUKALI (comme d’autres) vous a intéressé, alors cliquez ci-dessous, sur l’icône FaceBook ou Tweeter et partagez-le avec vos amis, merci !

– You have liked this article, great ! Don’t forget to click on the FaceBook or Tweeter icons below to communicate it and WUKALI address to your friends, Per advance Thank You !


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus