——–

Lu dans la presse.


C’était dans les tuyaux, c’est désormais officiel. François Pinault va installer une résidence d’artistes à Lens. Guidé par le président de Région Daniel Percheron, le richissime collectionneur d’art contemporain et ancien président du groupe Kering (ex Pinault-Printemps-La Redoute) avait jeté son dévolu sur l’ancien presbytère situé à moins de 500 mètres du Louvre-Lens, au cœur de la cité 9. La société Pinault collection a formalisé cette annonce sous la forme d’un communiqué ce lundi soir.

C’était un bruit de couloir lâché par Daniel Percheron en janvier 2013, quelques mois après l’inauguration du Louvre-Lens. Un an et demi plus tard, l’idée de voir François Pinault investir à Lens est en passe de devenir réalité. Déjà l’été dernier, la rumeur insistante faisait déjà réagir au niveau local. Le doute a été dissipé en septembre dernier, par la visite que nous avons suivie de Jean-Jacques Aillagon dans l’ancien presbytère.

Livraison en 2015

L’ancien ministre de la Culture, grand artisan de l’implantation du Louvre dans l’ex-bassin minier, est un proche du collectionneur et porte le dossier de la résidence d’artistes depuis sa génèse. « On souhaite y installer deux artistes, indiquait-il lors de son passage à Lens. Il faut donc penser deux espaces de vie et deux espaces de travail (…). Le bâtiment semble propre à recevoir les habitations. Ce pourrait être plus difficile pour les espaces de création mais on peut travailler sur le prolongement de la maison et le jardin à l’arrière. » La vente du bâtiment situé au 1bis rue Pascal, propriété du bailleur social Maisons et Cités (Soginorpa), était en bonne voie ces derniers temps. Interrogé début mai, le directeur de Maison et Cités Dominique Soyer confirmait cette issue. Le coût de l’acquisition et des travaux se monte à environ 600.000 euros.

Un appel à candidature auprès des maîtres d’œuvres vient d’être lancé. Le programme prévoit la réhabilitation du presbytère d’une surface de 215 m2 et d’un atelier d’artistes de 50 m2 dans le jardin de 1 000 m2. La résidence devrait être livrée après l’été 2015.

Pinault : « Heureux de concourir au développement de Lens »

La Collection Pinault a confirmé le projet dans un communiqué diffusé ce lundi soir. « Elle accueillera chaque année un artiste qui bénéficiera de la mise à disposition de ce lieu de travail et d’une bourse de résidence, peut-on lire. Le choix des résidents sera arrêté par un comité composé de représentants de Pinault collection, du FRAC, du Fresnoy Studio national des arts contemporains et du Louvre-Lens. » Un appel à candidatures sera « prochainement » diffusé pour sélectionner l’architecte. Toujours dans le communiqué, François Pinault s’est dit « heureux que cette initiative concoure au développement culturel et au rayonnement de l’agglomération de Lens. Elle manifeste aussi mon soutien à la création artistique contemporaine. »

Les artistes résidents pourront s’appuyer sur ces institutions pour développer leur projet. « Nous avons commencé à réfléchir au profil du premier résident. Ce seront des artistes émergents dont on a vérifié l’intérêt du travail« , indique M. Aillagon.

Un couple d’Américains, un Belge et un Français font partie des artistes envisagés. Ouvert en décembre 2013, le musée du Louvre-Lens a déjà accueilli plus d’un million de visiteurs.

Sources La Voix du Nord/ Édouard Wayolle/ FR3 /


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus