Most of the population has been eliminated by a mysterious virus, the only way to escape an ark…


La chronique du samedi de Pierre-Alain LÉVY
Le rendez-vous des passionnés du film d’animation.


Grzegorz Jonkajtys est un des grands réalisateurs polonais, il a entre autres productions travaillé pour les studios Platige dont nous vous avions présenté dans une précédente chronique l’exceptionnel et remarquable « Paths of Hate    » de Damian Nenow. (cliquer)

Voici  « Ark  »de Grzegorz Jonkajtys . Ce film a été retenu dans la sélection officielle du Festival de Cannes 2007 ainsi que pour le SIGGRAPH 2007. Un fort bon travail exécuté en 3D et des prises de vue sur Nikon D70S

Le film ouvre sur un paysage à la Claude le Lorrain, un port baigné de lumière doré de premier matin du monde, et une citation de Shakespeare tirée de Macbeth

Un virus inconnu a détruit la quasi totalité de la population humaine. Face à la contagion de leurs villes, les survivants de l’humanité, mené par un homme, prennent la fuite par les océans en direction de régions désertes, à la recherche d’une terre épargné par ce fléau

Ce film a été créé à partir de personnages fabriqués à la main par Marcin Kobylecki et Tomas Mayer, la composition musicale est de Pawel Blaszczak et d’Adam Skorupa. Une de ses originalités réside dans l’habile mélange de techniques numériques, graphiques et plastiques qui concourent à son harmonie.

Pierre-Alain Lévy


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus