La présidence de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) vient d’être confiée à l’archéologue Dominique Garcia. La structure, pilotée au quotidien par Pierre Dubreuil, réalise chaque année quelque 1 500 diagnostics archéologiques et 250 fouilles en partenariat avec les aménageurs publics et privés, en France métropolitaine et outre-mer. À la présidence du conseil d’administration, Dominique Garcia succède à Jean-Paul Jacob qui assumait la fonction depuis six ans.

Archéologue, docteur en histoire et civilisations de l’Antiquité, Dominique Garcia enseigne à l’université d’Aix-Marseille et à l’Institut universitaire de France. Il a aussi dirigé le centre Camille-Julian, une unité mixte de recherche qui rassemble l’université d’Aix-Marseille, le CNRS, le ministère de la Culture et de la Communication et l’Inrap.

Il dirige actuellement une école doctorale pluridisciplinaire (Ed 355 : Espace, culture et société). Vice-président du Conseil national de la recherche archéologique (CNRA) depuis 2012, Dominique Garcia avait remis en mars 2013, en sa qualité de président de la commission d’évaluation scientifique, économique et sociale du dispositif d’archéologie préventive, un livre blanc de l’archéologie préventive à la ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti.

Source: Acteurs Publics/ Pierre Laberrondo


WUKALI 27/06/2014


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus