The refine and sentimental expression of the Siennese school. The beauty of the natural


Ce sont pas moins de soixante chefs-d’œuvre particulièrement raffinés de la collection de la Pinacoteca Nazionale di Siena, complétés par des emprunts à des musées français que présentera Bozar à Bruxelles dans le cadre d’une exposition du 10 septembre 2014 au 18 janvier 2015.

Soit une soixantaine d’œuvres exceptionnelles des 13e au 15e siècles, montrées pour la première fois au cœur de l’Europe. Le parcours thématique permet aux visiteurs de découvrir des œuvres de la meilleure période de l’Europe gothique.

Aux 14e et 15e siècles, Sienne était l’un des principaux centres artistiques, financiers et intellectuels d’Europe. Les artistes siennois et leurs ateliers avaient une très bonne réputation et étaient connus pour l’excellence de leur savoir-faire et le raffinement de leur peinture. Ils étaient demandés par les plus grands et plus riches commanditaires d’Europe. Papes, empereurs, riches marchands et établissements publics de la ville ont avidement fait appel aux artistes siennois.

« Ars narrandi », l’art de narration

Sous l’impulsion de peintres comme Duccio, Simone Martini, les frères Lorenzetti, Sassetta et Giovanni Di Paolo, un nouveau style s’est développé. Les maîtres de Sienne se sont progressivement détachés de la tradition byzantine faite de personnages divins, idéalisés et statiques pour créer un langage plus narratif. Les peintres de Sienne ont « raconté » les épisodes connus de la Bible d’une manière vivante et reconnaissable. Les personnages dépeints avaient figure humaine, manifestaient leurs sentiments et portaient des vêtements contemporains. Par conséquence, les fidèles pouvaient mieux s’identifier à eux. Ce rôle didactique ne doit pas être sous-estimé à une époque où l’immense majorité de la population était analphabète.

Sienne, un carrefour en Europe

La situation de Sienne sur la Via Francigena, l’itinéraire qui menait les pèlerins d’Europe du Nord vers Rome et, au-delà, vers les ports d’Italie méridionale et les Lieux Saints, a fait de la ville un important carrefour commercial et a favorisé les échanges artistiques. Les peintures, souvent de petits bijoux faciles à transporter tels que diptyques, retables portatifs et miniatures, ont été diffusés le long de cet itinéraire de pèlerinage. De la sorte, ils ont également fasciné les autres centres de l’Italie et marqué de leur empreinte l’Europe entière.

Focus on Italy

Cette exposition est organisée en collaboration avec la Pinacoteca Nazionale di Siena et le Musée des Beaux-Arts de Rouen (où l’exposition sera montrée du 21 mars au 17 août 2015). À Bruxelles, l’exposition s’inscrit dans le cadre de la Présidence italienne du Conseil de l’Union européenne.

À cette occasion, BOZAR présente le programme multidisciplinaire Focus on Italy avec, outre l’exposition Peinture de Sienne. Ars Narrandi dans l’Europe gothique, de l’art contemporain avec The Yellow Side of Sociality. Italian Artists in Europe, qui propose musique, théâtre, danse, littérature, cinéma et architecture.


BOZAR Palais des Beaux-Arts , Rue Ravenstein 23, 1000 Bruxelles

Ouvert: Du mardi au dimanche de 10h à 18h (Jeudi: 10h à 21h). Fermé le Lundi

Illustration de l’entête: Giovanni di Paolo La Vierge de l’humilité c. 1450 Inv. 206 tempera sur panneau (avec encadrement d’origine) 62 x 47,5 cm Siena, Pinacoteca Nazionale


WUKALI 01/09/2014


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus