Plus le mensonge est gros … vous connaissez la suite j’imagine ! Eh bien comme un diable sorti brusquement de sa boîte et qui s’agite sur son ressort, Nicolas Sarkozy poursuit dans son rôle de faux monnayeur de l’histoire! C’est ainsi qu’il parade devant les caméras ( il adore!) et affirme que la décision de créer le Centre Pompidou à Metz, c’est lui et cela pour compenser la perte sèche pour la métropole lorraine de 15000 emplois supprimés du fait du redéploiement de la carte militaire !


Carton rouge Monsieur l’ex-Président, carton rouge ! C’est sous la mandature présidentielle précédente à la vôtre, l’entregent de Jacques Aillagon, alors Ministre des Affaires culturelles, et sous la magistrature municipale de l’ancien maire Jean-Marie Rausch que fut décidée l’implantation à Metz du Centre-Pompidou !

A confondre ainsi et dates et responsabilités cela fait mauvais effet. Il est vrai que cela n’est rien et ne relève pas du juridique, une bien petite affaire n’est-ce-pas ! Plus le mensonge est gros …

Pierre-Alain Lévy


WUKALI 18/12/2014


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus