A central character of Christianity in the early Middle-Ages

Voilà une nouvelle biographie de [**saint Benoît de Nursie*], elle s’ajoute à toutes celles , écrites sur le personnage du Moyen Âge au XIX siècle, enfin, plus des hagiographies que des biographies, et pour cause : le seul document relatif à la vie de Benoît de Nursie sont les dialogues du Pape [**Grégoire le Grand*], écrits quelques années après la mort de Benoît. Un document, les quelques rares autres comme quelques rares lettres écrites par Benoît se sont avérées comme des faux.

L’autre source pour connaître la vie du Saint est bien sûr la règle monastique qu’il écrivit pour le monastère du Mont Cassin, règle qui a connu et connaît encore un succès certain.

[**Odon Hurel*] fait œuvre d’historien : à partir de ces deux immenses documents, en replaçant l’homme Benoît en son époque, il arrive à dessiner les principales étapes de sa vie. Il montre les éléments « obligés » pour montrer que la grâce divine était sur lui dès le début de sa vie comme la fuite du monde, la résistance au diable, etc., étapes que nous retrouvons dans beaucoup d’hagiographies de Saints, dont celle d’un des pères du monachisme oriental : [**Saint Antoine*].

Et de fait, il y a peu d’éléments « certains » concernant la vie terrestre de Benoît : sa naissance en 480 dans une famille riche ou tout au moins aisé dans la région de Nursia  ; ses études à Rome, son dégoût de la frivolité dans la ville et son départ avec sa servante à Enfide, lieu de son premier miracle (il répare par la prière un égouttoir en terre cuite), sa fuite à Subiaco pour y poursuivre une vie érémitique dans une grotte, la sacro speco. Sa vie comme anachorète, plus quelques miracles, lui donne une grande renommée ce qui fait que les moines de Vicovaro lui demandent de devenir leur abbé. Après bien des hésitations il accepte, mais sa vision de la vie monastique étant très différente de celle des moines, ceux-ci essaient de l’empoisonner (il a déjà déjoué une autre tentative d’empoisonnement grâce à un corbeau qui deviendra son symbole).
Il revient dans sa grotte, puis part à Subiaco où il fonde douze maisons de douze moines avec un abbé, dans la treizième, il forme les jeunes recrues qui affluent. Avec un groupe de moines il part sur le [**Mont Cassin*] pour y fonder un monastère à la place d’un ancien temple dédié à Apollon. Il y mourra en 547.

Mais Benoît, c’est avant tout le rédacteur de la règle qui depuis sa rédaction est devenu la base du mode de vie du monachisme occidental. [**Odon Hurel*] démontre que Benoît n’invente rien : il se base sur son expérience et sur toutes les règles qui ont préexisté avant lui. Il n’invente rien, il synthétise, il adapte, et de fait il fait une règle précise et simple qui a pu s’adapter aux vicissitudes du temps et aux cultures propres à chaque partie du globe. Comme le souligne Odon Hurel, la règle de Saint Benoît se différencie de toutes les autres grâce à « la clarté d’un cadre fixé, une organisation structurelle et spirituelle quotidienne mais aussi avec la place essentielle accordée à l’individu moine sous le regard attentif et bienveillant de l’abbé, tant sous le plan spirituel que matériel et pénitentiel  ».

Odon Hurel remet l’homme Benoît dans son époque, parmi les hommes et les femmes (dont sa sœur [**Sainte Scolatique*]) de son entourage. Avant d’étudier la règle et le devenir de celle-ci et de la mémoire du Saint, il étudie les miracles du Saint et la symbolique des corbeaux qui ne le quittent pas.

Parce que homme de grande spiritualité et de paix, en 1964, Benoît est choisi pour incarner le saint patron de l’Europe.

Avec cet ouvrage nous trouvons là enfin une vraie biographie et non une hagiographie qui nous permet de bien appréhender les fondations du monachisme occidental.

[** Félix Delmas*]|right>


[** St Benoît
Odon Hurel*]
éditions Perrin. 23€


[(


– Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, alors pour aider Wukali à se faire connaître, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées soit sur le bord gauche de l’article soit en contrebas de la page.

– Consultez toutes les critiques de LIVRES parues dans WUKALI

– Peut-être souhaiteriez pouvoir publier des articles dans Wukali, nous proposer des sujets, participer à notre équipe rédactionnelle, n’hésitez pas à nous contacter ! (Even if you don’t write in French but only in English, we’ll translate)

Retrouvez tous les articles parus dans toutes les rubriques de Wukali en consultant les archives selon les catégories et dans les menus déroulants situés en haut de page ou en utilisant la fenêtre «Recherche» en y indiquant un mot-clé.

Contact : redaction@wukali.com

WUKALI Article mis en ligne le 08/03/2019)]

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus