When a police inquiry leads to …


Ancien, professeur de littérature allemande, directeur de la nouvelle publication des œuvres de[** Kafka*] dans la Bibliothèque de la Pléiade, traducteur, [**Jean-Pierre Lefebvre*] est aussi écrivain. On s’attend à un roman en Tchéquie, en Allemagne, enfin se déroulant en Europe centrale, et on se trompe, toute l’histoire, l’intrigue se déroule dans une petite île en Méditerranée au large de l’Espagne, et plus particulièrement de la Catalogne.

Clet Postec, ancien radio sur un chalutier dans son adolescence, il n’est pas breton pour rien, arrive dans l’île de la petite Pitiuse. Il est maintenant commandant de gendarmerie (petit aparté, la seule ombre du livre est que Clet ne peut diriger la gendarmerie de Carbon Blanc, car cette ville de la Communauté Urbaine de Bordeaux est en zone police, mais cela ne nuit en rien au récit…) et vient, seul assister à l’enterrement de son beau-père. Sa femme, Pia, ne peut s’y rendre car elle est en Amérique du Sud. D’ailleurs, depuis leur mariage, elle n’est jamais revenue sur l’île de son enfance.

Le jour même une forte tempête se déclenche empêchant Clet de repartir en France. Et on découvre le cadavre d’une femme noyée, une expatriée française, indéniablement décédée avant la tempête. Un peu malgré lui Clet est plus ou moins associé à l’enquête de la Guardia Civil. Il profite des relations de son beau-frère qui lui fait découvrir des aspects de l’île, de sa population qu’il ne connaissait pas. Et de fait, derrière la douce quiétude des lieux, se cachent bien des luttes sourdes. Il faut préciser que nous sommes la fin des années soixante-dix, à la veille de l’entrée de l’Espagne dans le Marché commun. Pas encore la movida, mais le début du développement économique du pays tiraillé entre traditions pluriséculaires et modernité. Ce petit bout de terre replié sur lui-même a été un refuge, comme bien des endroits en Espagne, pour des personnes ayant quelques reproches à se faire vu leur attitude et leur lien avec le nazisme. Soit, ce ne sont pas les principaux auteurs du génocide ou des crimes de guerre, mais un certain nombre de ces expatriés n’ont pas la conscience tranquille. Et quand la noyée est une ancienne déportée, des liens sont envisageables. Mais en plus cette île perdue attise les convoitises, les hommes d’affaire peu recommandables à l’affût d’argent facile sans se soucier de la légalité. Et la victime venait d’hériter de centaines d’hectares.

Clet essaie de démêler les fils de cette affaire, et, quand il peut rejoindre le continent, il arrive à comprendre, ce qui est le plus important pour lui : pourquoi Pia n’a jamais voulu revenir sur les lieux de son enfance.

[**Une île si tranquille*] est une sorte de fable policière sur le passage à la modernité, sur le choix qui se pose à chacun de rester dans un certain immobilisme ou de s’adapter à cette évolution. Avec un style clair, précis, [**Jean-Pierre Lefebvre*] arrive à créer un univers tant matériel qu’humain que tous les lecteurs prennent un vrai plaisir à découvrir.

[**Émile Cougut*]


[**Une île si tranquille
Jean-Pierre Lefebvre*]
éditions Héloïse d’Ormesson. 18€

[(

Contact : redaction@wukali.com

WUKALI Article mis en ligne le 07/05/2019

– Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées soit sur le bord gauche de l’article soit en contrebas de la page.

– Toutes les critiques de LIVRES parues dans WUKALI

– Peut-être même souhaiteriez pouvoir publier des articles dans Wukali, nous proposer des sujets, participer à notre équipe rédactionnelle, n’hésitez pas à nous contacter ! (even if you don’t write French but only English, we don’t mind !)

Retrouvez tous les articles parus dans toutes les rubriques de Wukali en consultant les archives selon les catégories et dans les menus déroulants situés en haut de page ou en utilisant la fenêtre «Recherche» en y indiquant un mot-clé.)]

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus