Remplacer une corde vocale abîmée comme on remplace une corde de violoncelle étant impossible, une équipe de chercheurs américains de l’Institut de Technologie du Massachusetts tentent de développer un matériau artificiel,aux propriétés similaires à celles du tissu d’une corde vocale. On injecterait un gel (le polyethylène glycol 30, c’est son nom) dans les cordes vocales endommagées, 4 à 5 fois par an, pour provoquer un processus cicatriciel.

Ce gel est capable de 200 pulsations /secondes, le rythme moyen de vibrations des cordes vocales d’un sujet féminin au cours d’une conversation, en réponse aux changements de la pression d’air émise par les poumons.

Il est prématuré d’affirmer que ces recherches aboutiront, mais des tests devraient débuter l’année prochaine, affirme le site de BBC News.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus