Oui c’est vrai on aime bien cet esprit français et coquin, un tantinet frondeur et égrillard qui transperce dans les films d’animation des étudiants d’ESMA. Voici Electroshock, réalisé en 2011, on y découvre une petite ville du Middle West américain ( pourquoi le Middle-West?), puis on découvre une vamp, une starlette dont les dimensions corporelles provoquent chez les mâles indigènes des productions de testostérone que la morale puritaine réprouve, un shérif gominé et moustachu qui se croit irrésistible et un petit personnage blond comme les blés, falot et sans succès auprès des filles jusqu’au jour où … il est électrocuté et ressuscite sous l’apparence d’un justicier masqué une espèce de Superman.

On ne vous dira pas la suite, elle est pour le moins à contre-courant (sans jeu de mots!) du genre et est à prendre au troisième degré, brutalement on sort de l’univers marshmallow et soda à la fraise pour une virée dans la « vraie vie » sans gloire ni poésie triomphante.

Au plan technique c’est du bon travail, à l’animation 3D succède à un moment donné une séquence plane et traditionnelle aux dessins simplistes et très maladroits, le contraste est amusant. Précipitez-vous maintenant pour regarder Electroshock, ce sympathique petit film et si vous l’aimez comme nous, transmettez l’adresse url de WUKALI à vos amis, http://www.wukali.com, eux aussi ils vont adorer !

Nous aussi on aime bien l’auto-promotion, çà ne vous gêne pas trop non ?

P-A L

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus