C’est au milieu des clameurs enthousiastes et désigné par ses pairs que le dessinateur d’origine hollandaise WILLEM a été proclamé Grand Prix du 40ème Festival international de la Bande dessinée d’Angoulême.

Installé en france depuis 1962 Willemn a travaillé pour de nombreux journaux, du journal néerlandais Provo en passant par Libération ou bien sûr Hara-Kiri . Ses dessins élégants, mordants ou épurés ont aussi bien conquis un public de professionnels du journalisme que séduits des publics adolescents ou non amateurs de bandes dessinées.

537 auteurs parmi tous ceux présents au Festival ont voté, les années précédentes le lauréat était choisi par l’Académie des Grands Prix qui regroupait les anciens lauréats

Palmarès

Fauve d’or du Meilleur album: Quai d’Orsay Chroniques diplomatiques. Tome 2 (Dargaud) de Christophe Blain (dessin) et Abel Lanzac (scénario)

Prix spécial du 40e Festival pour l’ensemble de son oeuvre: Akira Toriyama (Japon) auteur de Dragon Ball

Prix spécial du jury: Le Nao de Brown (Akileos) de Glyn Dillon (GB)

Prix de la Série: Aama. Tome 2. La multitude invisible (Gallimard) de Frederik Peeters (Suisse)

Prix Révélation: Automne (Nobrow) de Jon McNaught (GB)

Prix du Patrimoine: Krazy Kat. 1925-1929 (Les Rêveurs) de l’Américain George Herriman décédé en 1944.

Prix du Public Cultura: Tu mourras moins bête (Ankama) de Marion Montaigne

Fauve du Polar SNCF: Castilla Drive (Actes Sud/L’An 2) d’Anthony Pastor

Fauve Jeunesse: Les Légendaires Origines. Tome 1 (Delcourt) de Sobral et Nadou

Le 40e Festival de la BD d’Angoulême a clos ses portes dimanche 3 février.

Otto Zig .


ÉCOUTER VOIR

Angoulême 2013

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus