———

Wukali relaie cette information étrangement absente dans nos médias.


Mardi 9 avril 2013.

Une délégation d’imams israéliens,à l’occasion de sa première visite à Paris, a organisé plusieurs rencontres à l’ambassade d’Israël.

Durant son séjour en France, elle a notamment rencontré les principaux dirigeants des communautés juives et musulmane, s’est rendue à Toulouse à l’école Ohr torah et visité le Mémorial de la Shoah.

La délégation était organisée par le ministère israélien des Affaires étrangères et le ministère de l’intérieur israélien (l’autorité des Cultes) du 3 au 10 avril, et faisait écho à la visite d’imams français en Israël – conduits par l’imam de Drancy, Hassen Chalghoumi, en novembre dernier.

Dans la délégation israélienne figuraient notamment : Sheikh Muhammad Khuayon, le Président de l’association des imans d’Israël, Sheikh Saliman Al Satal, Sheikh Rashad Abu Alhag’ah imams des mosquées de Yaffo et Haïfa, Sheikh Jamal Alomra, imam de la mosquée de Rahat qui coiffe également 120 mosquées du sud d’Israël.

Les imans israéliens ont rencontré leurs homologues français à la résidence de l’ambassadeur d’Israël.

Un film montrant la prière de ces imams dans la résidence de l’ambassadeur a provoqué une controverse dans une partie de la communauté musulmane de France.

Plusieurs sites internet – notamment liés aux Frères musulmans – et organisations ont vivement critiqué la délégation pour sa visite à l’ambassade d’Israël.

Durant la rencontre avec les imams français, l’ambassadeur d’Israël a rappelé qu’il s’agissait d’une réunion entre « dirigeants des communautés musulmanes d’Israël, et des imams français, tous loyaux à leur pays, promouvant des valeurs de paix et de compréhension ».

Gérard Fredj.


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus