Maxim Vengerov prouve aux douaniers qu’il est bien le propriétaire du violon.
Alors qu’il voyageait de France à Monaco, le violoniste russo-israélien a été contrôlé par les douaniers et a dû leur jouer un morceau pour prouver qu’il était bien le propriétaire de son violon.

Arrivé à la frontière monégasque la semaine dernière, Maxim Vengerov s’est fait contrôler par les douaniers qui lui ont demandé s’il avait quelque chose à déclarer. En apercevant l’étui de son violon, ils lui ont réclamé les papiers pour confirmer qu’il est bien le propriétaire. Ce à quoi Maxim Vengerov a répondu qu’il ne les avait pas mais qu’il pouvait le prouver quand même. Voilà deux douaniers chanceux !

Source France Musique. Victor Tribot Laspière


Illustration de l’entête : Maxim Vengerov prouve aux douaniers qu’il est bien le propriétaire du violon. DR


Cet article de Wukali (comme d’autres) vous a intéressé, alors cliquez ci-dessous, sur l’icône FaceBook ou Tweeter et partagez-le avec vos amis, merci !

ÉCOUTER VOIR

Ne manquez à aucun prix cette vidéo, fascinant!

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus