Nithard, petit-fils de Charlemagne, rédacteur des Serments de Strasbourg en 842 premier texte connu rédigé en vieux français, est de retour dans sa demeure.

En effet, si l’ombre tutélaire de Charlemagne planera sur l’Abbaye de Saint-Riquier et sur l’exposition qui y est consacrée à L’Europe avant l’Europe – Les Carolingiens, les ossements de Nithard présideront à la célébration du 1 200e anniversaire de la mort de son grand-père, initiateur et mécène de l’abbaye phare de la Renaissance carolingienne et que le futur empereur d’Occident voulut « faire briller de la plus belle lumière ».

Découverts lors de fouilles en 1989, puis malencontreusement égarés, le crâne et le squelette de Nithard viendront, depuis le cœur de l’exposition, nous rappeler le temps où ce lieu fut un des plus hauts foyers de culture. Comme son père Angilbert, l’Homère de l’Académie palatine d’Aix-la-Chapelle, Nithard fut, à son tour, Comte-Abbé de Saint-Riquier, et surtout un grand lettré qui laissera à la postérité un titre de gloire digne de ses illustres ancêtres : premier auteur de langue française !|left>

En utilisant une langue orale, qui n’était pas sa langue maternelle, pour transcrire à l’écrit autrement qu’en latin, un texte lu par ses pairs en 842, à Strasbourg, pour échanger des serments d’alliance entre tribus franques n’ayant plus en partage la langue germanique, Nithard a donné au français, comme le souligne Bernard Cerquiglini, linguiste et Recteur de l’Agence universitaire de la Francophonie, non seulement sa première expression littéraire mais aussi son premier rôle politique en le tenant pour l’égal de la langue officielle, depuis des siècles, des empires et de la religion.

Aussi, la redécouverte des ossements de Nithard, fin 2011, à l’occasion de la transformation de l’Abbaye de Saint-Riquier en Centre Culturel de Rencontre dédiée aux écritures numériques, apparait-t-elle comme une heureuse coïncidence, et peut-être comme un coup d’œil complice de la part de celui qui fut le primus inter pares des lettres françaises.

Abbaye royale de Saint-Riquier – Baie de Somme
Centre Culturel de Rencontre


Exposition L’Europe avant l’Europe – Les Carolingiens

Du 29 juin au 29 septembre 2014
Ouvert tous les jours de 10h à 19h


WUKALI 23/06/2014


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus