A genuine French touch, they are French singers, « Rive gauche » style, witty and funny.


La chronique de Florian LACONI.


Voilà plus de 25 ans que ces trois compères écument les scènes de France et du monde avec un répertoire drôle et tendre allant de la reprise de succès, au détournement parodique tout en passant par des créations. De la fusion de deux duos (Sylvain Richardot /Michel Puyau et Xavier Cherrier /Robert Fourcade dit Boubou , hélas parti trop tôt), tous les quatre amoureux de la chanson française, est né Chanson Plus Bifluorée. Voilà plus de 25 ans que je les connais et les admire.

Il y a maintenant 5 ans nos routes se sont croisées : Arièle Butaux qui animait « Un mardi idéal » sur France Musique, avait décidé de créer une série de concerts « D’une rive à l’autre » à l’auditorium du Petit Palais à Paris. Le principe était de faire se rencontrer des artistes d’horizons différents le temps d’un concert. Et le nôtre fut haut en couleurs, en rires et en belles chansons.

Après « La plus folle histoire de la chanson » et « Les 25 ans de Chanson Plus », ils reviennent avec un nouvel album « Le Grand Casting », succession de candidats venant de divers univers, se présentant devant un public et un jury, ce qui ne manquera pas de rappeler les célèbres radio crochets télévisés qui fleurissent sur nos petits écrans.

Se croiseront ainsi à ce concours le Suisse Rudy Scount, le Slameur Carlo Bruno, le chanteur d’Opérette Italien Luca Stafiore, le fan de Cloclo Claude Gazou et bien d’autres qui tenteront de décrocher le grand prix.

Album essentiellement dédié aux parodies, (« Je viens dîner ce soir » de Claude François devient « Je viens Twitter ce soir », « Rossignol de mes amours » de Luis Mariano se tranforme en « Grosse Chignole de mes amours » ) toujours drôles, à la pointe de l’actualité, mais jamais méchantes.

La plume de Sylvain Richardot est toujours pleine d’idées loufoques, de vitriol, de miel, de propolis et de tendresse, les arrangements musicaux de Michel Puyau, d’une justesse irréprochable, font mouche à chaque fois (beaucoup de chanteurs classiques pourraient en prendre exemple), un véritable mécanisme d’horlogerie (pour quelqu’un qui chante un personnage suisse, quoi de plus normal !) qui donne une unité vocale devenue leur signature depuis tant d’années. Ajoutons à cela la voix lyriquissime, la verve et la faconde Marseillaise de Xavier Cherrier… on se dit qu’on ne peut que passer un moment délicieux, et l’on a hâte de découvrir ce Grand Casting en Live.


Et bien c’est chose faite puisque, depuis le 18 octobre, ils sont au théâtre L’Alhambra à Paris. Enfin le « Grand Casting » (après avoir triomphé cet été au Festival Off d’Avignon) prend ses quartiers d’Hiver à la Capitale. En plus de tous les candidats que j’ai déjà pu citer, on retrouvera de grands Classiques de « Chanson Plus », mais aussi des nouveautés de dernière minute, dont Peyo Lèvelecoudaray venant tout droit des fêtes de Bayonne accompagné par un chœur basque, émouvant et drôle. Voilà aussi ce que j’aime chez eux, ce funambulisme qui consiste à marcher sur le fil qui sépare le burlesque de la tendresse en laissant toujours le public pencher du coté où il voudra.

En les voyant en scène on a l’impression de voir trois gosses s’amuser dans une cour de récréation «et si on disait qu’on jouait à The Voice ??? ». Ils nous emportent vraiment dans leurs univers comme dans une farandole.

Les fans de toujours s’y retrouveront car, même si les personnages et les chansons ont changé, l’univers est le même, l’amour de la chanson est intact, l’humour toujours au bord des lèvres et l’amour du public omniprésent : ils restent définitivement les héritiers des Frères Jacques.

Et si vous ne les connaissez pas, et bien c’est sûrement le meilleur moyen de les découvrir, jusqu’à début janvier à l’Alhambra.

Il est en plus possible, à l’issue du spectacle, de prendre un verre offert par les artistes dans le hall du théâtre, ce qui vous permettra, en plus, de découvrir leur humanité et leur joie de vivre débordante.

Florian Laconi


CHANSON PLUS BIFLORÉE
Du Samedi 18 Octobre au Mercredi 31 Décembre 2014 à 19h

L’Alhambra
26 rue Yves Toudic – 75010 Paris.

Métro: République
Bus: n°20, 56, 65,75. Arrêt Place de la République
Parking Alhambra: 50 rue de Malte


WUKALI 23/10/2014


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus