A la suite d’une enquête criminelle qui a duré près de 14 mois, la police grecque a mis fin aux agissements d’un réseau de trafiquants d’antiquités grecques qui sévissait sur l’ensemble du pays, 50 personnes y étaient impliquées, 26 arrestations ont été effectuées.

Deux individus dirigeant ce réseau ont été arrêtés par le police de [**Patras*] à la frontière entre la [**Grèce*] et la [**Bulgarie*], dimanche 2 octobre. Dans le coffre de leur voiture on a retrouvé 1000 pièces de monnaie antiques ainsi que des petits objets. En outre une cache a été mise à jour, véritable caverne d’Ali Baba, où étaient stockés plus de 2000 objets antiques, en grande partie des monnaies, mais aussi des bijoux, de la verrerie ainsi que des statues en marbre, certains objets datant du VIème siècle av. J-C.

Le pillage était écoulé via un maillage de maisons de ventes aux enchères et de collectionneurs privés en [**Allemagne, Autiche, Suisse*] et [**Grande-Bretagne*].
La police a aussi retrouvé des détecteurs de métaux, une cache d’armes ainsi que des devises en euros, US dollars et dinars koweitiens

P-A L


WUKALI 06/10/2016
*Courrier des lecteurs *] : [redaction@wukali.com

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus