Love, theater, women and men, what else ?


Trois femmes et surtout un théâtre. Trois femmes d’âge différent, mais trois amies, chacune avec leur histoire, chacune à un tournant de leur vie, chacune à la recherche du bonheur.

La jeune Juliette, qui consomme les hommes au gré de ses humeurs, qui vit dans le « carpe diem » mais qui est insatisfaite de sa vie. Jusqu’au jour où elle rencontre Loïc. Maintenant elle a peur, peur de le perdre, peur de ne pas être à la hauteur de l’Amour, sentiment qu’elle n’a jamais ressenti et dont même elle n’a jamais pu imaginer la force.

Céline, la quarantaine, divorcée, l’archétype de la mère célibataire qui se bat contre le quotidien, les fins de mois difficiles, les menaces de la banque. Céline qui est avant tout une victime, victime de l’amour qu’elle a porté pour son mari qui n’est qu’un pervers manipulateur, qui plus est un escroc qui refuse de payer la pension alimentaire pour leur fils. Céline qui sort de son quotidien grâce à la couture.

Et puis, il y a Eugénie, la soixantaine qui a réalisé son rêve : travailler (comme gardienne) dans un théâtre. Elle, elle vit depuis des dizaines d’année avec Victor qui l’a suivie dans son rêve par amour et est devenu le régisseur du théâtre. Mais Eugénie est aussi en souffrance, elle, la mère poule, a vu ses deux enfants partir du domicile familial pour « vivre leur vie » et elle a du mal à accepter cet état de fait.

Et puis il y a le théâtre avec sa troupe, ses comédiens aux ego démesurés, ses techniciens tous plus originaux les uns que les autres. Malgré le succès de la pièce à l’affiche, l’avenir de ce théâtre est bien sombre car la mairie veut baisser drastiquement sa subvention.

Heureusement qu’Eugénie est là. C’est une sorte de bonne fée qui aide, qui fédère. C’est la seule qui est vraiment respectée par tous, la seule qui est non seulement écoutée mais entendue. Elle rayonne, répand le bonheur autour d’elle. Grâce à elle, Juliette pourra vivre l’Amour, grâce à elle Céline va retrouver une assurance certaine pour affronter son ex, grâce à elle, les tensions dans la troupe vont baisser, grâce à elle, le théâtre sera sauvé. Et elle, grâce à Victor, son mari patient qui ne veut jamais être sérieux, celui qui « donne le dernier coup de pouce » pour aider Eugénie dans sa distribution du bonheur, va pouvoir surmonter ses doutes, ses interrogations, son mal être et retrouver ses enfants.

[**Une fois dans ma vie*] est une double variation autour de l’amour et autour du théâtre. Il y a des passages profonds, approfondis sur ce qu’est le théâtre, sur les plaisirs, les joies qu’il peut apporter à tous, aux enfants comme aux personnes très âgées. Et puis, il a des réflexions sur l’amour, l’amour passion, l’amour tendresse, l’amour dévastateur, l’amour constructif.

Et en plus, ce qui est une vraie cerise sur le gâteau, il y a beaucoup d’humour. L’agression du « méchant » par une vache et un cheval restera longtemps dans la mémoire des lecteurs.

Bien sûr, ce n’est pas un livre qui permettra à [**Gilles Legardinier*] d’avoir le prix Nobel de littérature, mais Une fois dans ma vie est l’assurance de passer un très agréable moment de lecture.

[** Emile Cougut*]


[**Une fois dans ma vie
Gilles Legardinier*]
éditions Flammarion.19,90€


Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées en contrebas de la page.

Contact : redaction@wukali.com
WUKALI 15/11/2017

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus