The Titanic true history and her legend


Le 14 avril 1912, le [**Royal Mail Steamer Titanic*], heurte un iceberg et coule en quelques heures. Depuis plus d’un siècle, ce naufrage est devenu un vrai mythe. Des naufrages, il y en a eu avant celui là et d’autres après dont certains firent plus de victimes, mais le Titanic dans l’imaginaire populaire fut « le naufrage » le plus important, et ce dés qu’il eut lieu. Certains ont remarqué qu’au moins deux romans de fiction l’avaient décrit, prévu, surtout par [**Morgan Robertson*] dans Futility où il décrit le naufrage d’un navire le Titan qui heurte un iceberg. Soit, on s’est focalisé sur le Titanic considéré comme le plus grand paquebot de l’époque mais on oublie qu’il a eu deux « frères jumeaux » l’Olympic (qui a navigué avant le Titanic) et le Gigantic qui devint le Britannic qui ne connurent pas le même sort. Comme leur construction fut concomitante avec celle du Titanic, cela rend quelque peu non crédible la théorie de chercheurs américains qui expliquèrent que le naufrage est du à la mauvaise qualité des rivets (ceux des autres paquebots n’ayant jamais montré le moindre signe de faiblesse).

Les **éditions Perrin*] ont créé une collection appelée « Vérités et légendes ». Chaque tome concerne un événement, une époque, un lieu et a pour but de « trier le bon grain de l’ivraie », de combattre tous les clichés, d’exposer les dernières avancées des travaux des historiens sur ce sujet. Dans Wukali j’ai dernièrement écrit tout le plaisir que j’ai eu à la lecture de [ Vérités et Légendes du Vatican ainsi que de celui relatif à la Terreur.

[**Gérard Piouffre*], historien de la marine industrielle répond à 30 questions que l’on se pose sur le naufrage du Titanic et apporte des réponses remettant bien en cause des idées fausses que l’on véhicule sur lui.

A travers les réponses apportées, nos connaissances non seulement sur ce naufrage mais sur les traversées transatlantiques se trouvent largement améliorées. On prend conscience que non seulement le choc avec l’iceberg aurait pu peut-être évité ou tout de moins avoir des conséquences moins dramatiques. On a froid dans le dos quand on apprend que les vigies n’avaient pas de jumelles. Et que penser de l’absence de normes au niveau des fusées de détresse, sans parler de l’absence de moyens radio à cette époque sur beaucoup de navires. Au moins une chose est certaine, c’est que les règles de sécurité relatives au transport maritime ont évolué après ce naufrage.

Non, il n’y a pas eu de panique sur les ponts, les hommes en régle générale ont été d’une grande dignité et nombreux, l’immense majorité, se sont sacrifiés pour sauver les femmes et les enfants. Soit il n’y avait pas assez de moyens de secours, mais ce qui est certain c’est que les canots n’ont pas été rempli jusqu’à leur jauge, plus de 600 personnes auraient eu la vie sauve s’ils avaient été employé à leur pleine capacité. Oui, les canots ne sont revenus (quand ils sont revenus) bien trop tard pour espérer retrouver des survivants. Et pourtant les témoins se souviennent tous des appels au secours.
Et puis, reste le sordide, c’est à dire l’argent que représente les objets retrouvés dans l épave. Il y a encore beaucoup, énormément d’argent à se faire avec le Titanic. Et les faussaires l’ont bien compris.

Un concentré de connaissances, et c’est l’avantage de cette collection chez [**Perrin*], qui permet au lecteur d’ augmenter en peu de temps ses connaissances à partir des dernières études historiques. Le naufrage du Titanic est devenu un mythe certes, mais surtout un drame humain dont Gérard Piouffre nous livre bien des clés.

[** Félix Delmas*]


[**
Le Titanic
*]
Vérités et légendes
[**Gérard Piouffre*]
éditions Perrin. 13€


[(

– Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées soit sur le bord gauche de l’article soit en contrebas de la page.

– Retrouvez toutes les critiques de LIVRES parues dans WUKALI

Retrouvez tous les articles parus dans toutes les rubriques de Wukali en consultant les archives selon les catégories et dans les menus déroulants situés en haut de page ou en utilisant la fenêtre «Recherche» en y indiquant un mot-clé.

Contact : redaction@wukali.com
WUKALI 25/03/2018)]

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus