An inspired and modern tale, a lonely pigeon in the city


Voila deux semaines nous avons découvert Renée Zhan, jeune diplômée du département des arts de l’Université d’Harvard. De l’humour, du détachement, parfois même de la raillerie, des personnages décalés, un certain sens de l’absurde, tout pour nous séduire donc.

Renée Zhan aime les pigeons, ce doit être son animal fétiche, son totem. Toujours dans cette même veine et avec cette vision caustique, voici Pidge, encore une histoire de pigeons, et que l’on vive aux Etats-Unis d’Amérique ou en France, cette même bestiole à plume qui infeste nos villes est identifiée avec la destinée humaine. En terme de langage, ne dit on pas être le pigeon de quelqu’un, et quand un homme courtise sa belle, ne dit-on pas qu’il roucoule. Il existe même en anglais un verbe «to pigeonhole» qui signifie classer par analogie avec les pigeonniers constitués d’une multitudes de rangées de nids organisés;


Destin des mots, destin des êtres et dans ce film de Renée Zhan qui nous intéresse il s’agit donc de Pidge, un pigeon dépressif, marqué par la vie, estropié par un rat qu’il considérait comme son ami, qui a tout vu, tout vécu, brisé par les cadences du travail, désespéré par un vide sentimental qui le mine, broyé dans un monde de misère. Alors un jour il décide de se précipiter dans le vide du haut d’un gratte-ciel pour mettre fin à ses tourments, il a choisi de se suicider. Mais décidément le sort s’acharne sur lui. Pauvre Pidge, sa vie s’écoule entres ses pattes ( ou plutôt la patte qui lui reste) comme le sable entre les doigts d’un manchot, il n’est maître de rien. Voila une jolie petite fable du 21è siècle, ne trouvez vous pas, et sans faire mon docteur Diafoirus, il y aurait tant à dire, Rrrrr, Rrrrr, Rrrrr !

[**Pierre-Alain Lévy*]


[(

– Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées soit sur le bord gauche de l’article soit en contrebas de la page.

Retrouvez tous les films d’animation et de tous les styles présentés dans Wukali ( plus de 300 !)

– Peut-être même souhaiteriez pouvoir publier des articles dans Wukali, nous proposer des sujets, participer à notre équipe rédactionnelle, n’hésitez pas à nous contacter ! (even if you don’t write French but only English, we don’t mind !)

Retrouvez tous les articles parus dans toutes les rubriques de Wukali en consultant les archives selon les catégories et dans les menus déroulants situés en haut de page ou en utilisant la fenêtre «Recherche» en y indiquant un mot-clé.

Contact : redaction@wukali.com

WUKALI Article mis en ligne le 21/07/2018)]

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus