Rares furent les femmes réalisatrices de films d’animation, s’il est un nom à célébrer c’est bien celui de [**Lotte Reiniger*] (en 1899-1961) qui a marqué de son influence l’art cinématographique pendant la République de Weimar quand elle a débuté. Elle fut parmi les premiers a réaliser un film d’animation de long métrage et ce sera en 1926 Les Aventures du Prince Ahmed. La première de la présentation des Aventures du Prince Ahmed eut lieu à Paris en 1926, Lotte Reiniger peinant à trouver un distributeur (le caractère nouveau de ce long métrage étant alors boudé par les financeurs), elle fut aidée par [**Jean Renoir*], qui venait juste d ‘achever Nana et qui lui même avait connu des difficultés pour produire son film, il avait même du vendre des toiles de son père pour réunir les capitaux nécessaires



`
Le film connaitra un succès considérable. Jusque là le film d’animation n’excédait pas 10 minutes et suivait des canons très strictes. Lotte Reiniger mit au point l’utilisation d’une caméra multiplan pour la prise de vue ce qui lui permettra de donner à ses films cette empreinte de magie et de mystère. Les récits des Mille et une Nuits lui fournirent ultérieurement de quoi nourrir son imaginaire et multiplier les effets.

Le film tête d’affiche de cette rubrique, et inspiré des Mille et une nuits, raconte l’histoire d’un calife, jalousé par son oncle, et qui sous l’effet d’un filtre est transformé avec son grand vizir en cigogne

Ce succès en amenant d’autres, Lotte Reiniger deux ans après sortira Dr Dolittle et ses animaux, l’illustration de film en trois séquences est tout à fait remarquable, y ont collaboré les compositeurs :[** Kurt Weill*], [**Paul Hindemith*] et [**Paul Dessau*].

Elle voulut enfin réaliser un film basé sur la partition de [**Maurice Ravel*] L’enfant et sortilèges mais dut y renoncer tant les droits pour le compositeur et sa librettiste ( [**Colette*]) étaient élevés (ce qu’ils devinrent tout particulièrement après la mort de Ravel en 1937).

A l’arrivée des nazis au pouvoir en 1933, [**Lotte Reiniger*] et son mari [**Carl Koch*], quittèrent l’Allemagne et bourlinguèrent à travers l’Europe jusqu’en 1944 à la recherche d’une résidence permanente, épuisant en vain visas après visas, las, ils ne purent y réussir ! Ils travaillèrent ponctuellement avec [**Jean Renoir*] à Paris et [**Lucchino Visconti*] à Rome.

Ils réussirent pendant ce temps à produire des films sur des sujets s’inspirant de la musique et de l’opéra : Carmen (1933), Papageno (1935 ). Au déclenchement de la guerre ils restèrent auprès de Visconti à Rome jusqu’à 1944. Au lendemain de la guerre on les voit s’installer à Londres en 1949. Lotte Reiniger reviendra en Allemagne en 1963.

[**Pierre-Alain Lévy*]


[(

Contact : redaction@wukali.com

WUKALI Article mis en ligne le 13/04/2019

– Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées soit sur le bord gauche de l’article soit en contrebas de la page.

Retrouvez tous les films d’animation et de tous les styles présentés dans Wukali ( près de 300 !)

– Peut-être même souhaiteriez pouvoir publier des articles dans Wukali, nous proposer des sujets, participer à notre équipe rédactionnelle, n’hésitez pas à nous contacter ! (even if you don’t write French but only English, we don’t mind !)

Retrouvez tous les articles parus dans toutes les rubriques de Wukali en consultant les archives selon les catégories et dans les menus déroulants situés en haut de page ou en utilisant la fenêtre «Recherche» en y indiquant un mot-clé.)]

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus