A non-conformist way to use a clerical symbol


Tout l’histoire et la symbolique de ce film d’animation polonais se trouvent résumées dans son titre [**Ichthys*], ce qui signifie en grec ancien: poisson ( ἰχθύς). L’acronyme de mot soit I, X, Θ, Y, Σ, signifiant «Jésus Christ Fils de Dieu Sauveur», un des symboles chrétiens les plus anciens.

Dit comme cela et à la lumière des images cela peut sembler rien moins que surprenant. En effet les amateurs de sensations fortes, voire de scènes grand-guignolesques ou de films d’horreur seront particulièrement choyés et devraient se régaler. C’est précisément là la confusion des genres et des sentiments …

Tout tourne autour d’un personnage à l’aspect inquiétant, à la tête traumatique comme trépanée, une espèce de zombie ambulant. le visage émacié, le crâne glabre, les yeux enfoncés dans les orbites, un visage effrayant. On croirait voir un de ces personnages qu’aimait à peintre le peintre serbe [**Dado*] !

Dès les premiers images l’individu est vu entrain de ramer sur ce qui pourrait être un lac ou une mer. Ensuite dans une salle qui pourrait être celle d’un château ancien ou d’une église, l’individu est attablé, sanglé dans un costume qui le boudine, lui fait face dans un aquarium et dans le soubassement d’un autel un poisson à la mâchoire carnivore hérissée de dents pointues. Mort-vivant en devenir l’individu arrache la peau de son visage tel un écorché. Problématique du masque. Son corps se démembre. L’homme est pris d’une crise de fureur, son corps se disloque. On l’entend hurler.

On le retrouve affalé, la tête abattue sur une table de restaurant. Il semble être là depuis des siècles, il est pareil à une statue de pierre et est recouvert de poussière que le temps a accumulé sur lui. A ses côtés un serveur attend pour prendre la commande. Le personnage est inerte, les paupières closes. Le serveur le redresse et réussit à lui introduire un petit poisson dans la bouche. On entend le tintement d’une clochette comme celle que l’officiant agite pendant une messe.

Brusquement le personnage semble reprendre vie, il se lève et marche, une porte à deux battants s’ouvre et une lumière aveuglante envahit l’espace, un chœur chante en latin un Gloria. L’homme se retrouve près d’un rivage, une barque y mouille, c ‘est un peu celle du Christ de St Jean de la Croix de Salvador Dali.

Il reprend vie et marche, le regard fixé vers le ciel, en fait il marche sur l’eau quand derrière lui surgit un énorme poisson, Jonas probablement, qui l’engloutit d’un coup de gueule et replonge dans la mer ! Mort où est ta victoire ?

[**Pierre-Alain Lévy*]


[(

Contact : redaction@wukali.com

WUKALI Article mis en ligne le 15/06/2019

Retrouvez tous les films d’animation et de tous les styles présentés dans Wukali ( près de 300 !)

– Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées soit sur le bord gauche de l’article soit en contrebas de la page.

– Peut-être même souhaiteriez pouvoir publier des articles dans Wukali, nous proposer des sujets, participer à notre équipe rédactionnelle, n’hésitez pas à nous contacter ! (even if you don’t write French but only English, we don’t mind !)

Retrouvez tous les articles parus dans toutes les rubriques de Wukali en consultant les archives selon les catégories et dans les menus déroulants situés en haut de page ou en utilisant la fenêtre «Recherche» en y indiquant un mot-clé.)]

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus