Some even see Donald Trump everywhere, In spite of what he declared, he is not « the Creator ! »


Si la [**Nouvelle-Zélande*] est plus connue des Français pour ses rugbymen et ses exportations de gigots d’agneau ( congelés, et ils sont très bons, n’en déplaise aux lobbys qui les dénigrent), il lui arrive parfois de s’investir dans le champ de l’art.

Ainsi le musée de [**Wellington*], Te Whare Toi en maori, vient-il ainsi d’exposer une oeuvre sur son toit ! Elle a fait le voyage de Christchurch au sud de l’ île jusqu’à la capitale, transportée par avion avant d’être hélitreuillée sur la terrasse du bâtiment. Il n’en fallait pas moins pour provoquer l’attention, essai réussi!

C’est le sujet dont on parle en Nouvelle Zélande, certains wellingtoniens lui trouvent des ressemblances avec [**Donald Trump*], intention dont l’auteur se défend et a fait savoir qu’il s’agit de son propre visage !

Cette métaphore stylisée, intitulée Quasi, est l’œuvre de l’artiste néo-zélandais basé à Melbourne, [**Ronnie van Hout*], qui a réalisé en 2016 un «autoportrait partiel» pour l’offrir à sa ville natale, Christchurch, dévastée par un tremblement de terre en 2011. Le moins que l’on puisse dire est que sa généreuse dotation ne fut pas unanimement appréciée de ses concitoyens!

Une sculpture dérangeante, mesurant près de cinq mètres de haut et représentant une main surmontée par un visage. elle est faite de polystyrène et de résines colorés.

D’aucuns en Nouvelle Zélande qui ne comptent pas les moutons pour s’endormir (il y en a, et des moutons plus qu’il n’en faut et qu’il n’y a d’habitants !), l’ont comparée à un cauchemar lovecraftien» qui prendrait vie. ( [**H.P Lovecraft*] est un auteur américain célèbre pour ses romans d’horreur, fantastiques et de science-fiction).

Les élus du conseil municipal l’ont carrément considérée comme« terrifiante», voire «glaçante», moins par ses dimensions ( elle ne mesure que cinq mètres de haut), que par ce qu’elle représente. L’exposition de« Quasi» est prévue pour une durée de trois ans.

«Quasi», substitut de Quasimodo, géant difforme et amoureux transi d’Esmeralda, ou «quasi» égal à une approximation et qui signifie presque, et marque une tentative avortée ? Nous n’aurions le mauvais goût de nous prononcer !

Il est vrai que dans ce domaine les Néo-Zélandais sont gâtés, à tel point qu’un site d’information local, Stuff, a enquêté auprès de ses lecteurs pour connaître quelles étaient les statues les plus laides qui ornent leurs villes. Cela va de la représentation énorme, style carton pâte polychrome, d’un politicien troublion du parlement néo-zélandais [**Nick Smith*] représenté en position intime… en train de déféquer, un verre devant lui et qui a été exposée devant une institution environnementale de Christchurch. En fait une oeuvre de protestation de [**Sam Mahon*] son créateur, une oeuvre militante, une oeuvre de combat contre un personnage public populiste, un bon rire rabelaisien, jusqu’aux délires ithyphalliques d’un artiste encore adulescent et qui feint l’innocence, mais cela n’est pas nouveau ! Finalement, qu’ils sont vieux ces «modernes» !

Toutes ces productions ne sont-elles que des caricatures, probablement ! De notre temps, certes oui ! Des provocations, c’est sûr ! Mais de quels types d’oeuvres d’art s’agit-il ? Ne seraient-ce point plutôt des grosses têtes de carnaval, des décors de théâtre, voire parfois des prurits érotico-comiques pour carabins imaginatifs ou étudiants des beaux-arts abusés, ou, pour faire savant, une attitude philosophico-conceptuelle de manipulation et d’arnaque à grande échelle ? Il est vrai que [**Jeff Koons*] ou [**Maurizio Cattelan*] donnent le la…!

Vaste débat, valable chez nous aussi, mais sémantique en premier lieu ! Extrapolons, que peindrait [**Jérôme Bosch*] aujourd’hui ?

[**Pierre-Alain Lévy*]


[(

Contact : redaction@wukali.com

WUKALI Article mis en ligne le 02/09/2019

– Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées soit sur le bord gauche de l’article soit en contrebas de la page.

– Peut-être même souhaiteriez pouvoir publier des articles dans Wukali, nous proposer des sujets, participer à notre équipe rédactionnelle, n’hésitez pas à nous contacter ! (even if you don’t write French but only English, we don’t mind !)

– Pour lire et retrouver les articles récemment parus mais déjà disparus de la page d’accueil, aller tout en bas de la colonne de gauche et cliquer « Articles précédents  » dans les numérotations indiquées.

– Vous pouvez retrouver tous les articles parus dans toutes les rubriques de Wukali en consultant les archives selon les catégories et dans les menus déroulants situés en haut de page ou en utilisant la fenêtre «Recherche» en y indiquant un mot-clé.)]

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus