Les célèbres éditions de partitions retrouvent la ville où elles ont vu le jour deux siècles auparavant.

Créées à Leipzig en 1814, les éditions Peters avaient dû quitter la ville suite à la destruction de ses locaux pendant la seconde guerre mondiale. Elles vont pouvoir proposer au public de consulter les quelques 300 manuscrits de Bach, Haendel, Haydn ou encore Mendelssohn.

France Musique. Dépêche Notes . Rodolphe Bruneau-Boulmier


ÉCOUTER VOIR

Entretien en allemand réalisé à Musikmesse Frankfurt 2013

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus