Polish animations movies, a creative industry, from nostalgia to science fiction


Voici le second article consacré au réalisateur polonais Tomasz Bagiński. The Kinematograph, réalisé en 2009 et produit par Platige Image, est un film d’animation qui nous plonge il y a près d’un siècle au tout début du cinéma. Un inventeur travaille à la mise au point d’un système de pellicule couleur. Absorbé par ses travaux il néglige son entourage jusqu’au jour où…

Tomasz Bagiński a du talent et déploie une variété considérable de procédés techniques, de thèmes et de mondes différents dans chacune de ses productions, capable ainsi d’imaginer tout aussi bien des univers fantastiques proches de la science fiction, des fables philosophiques ( voir le précédent article sur Fallen Art), des fresques historiques ou de conter comme tel est le cas dans The Kinematograph, une histoire avec pudeur, sensibilité et une grande élégance dans une forme raffinée et une représentation visuelle soignée et documentée. Ce film fut nommé pour Lion d’Or au Festival du film de Venise.

Pierre-Alain Lévy


Cet article de WUKALI (comme d’autres) vous a intéressé, alors cliquez ci-dessous, sur l’icône FaceBook ou Tweeter et partagez-le avec vos amis, merci !

You have liked this article, great ! Don’t forget to click on the FaceBook or Tweeter icons below to communicate it and WUKALI address to your friends, Per advance Thank You !


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus