Encore une fois un succès confirmé pour la Nuit des Musées qui rencontre l’adhésion des publics, et au total pour tous les musées français qui participaient à cette opération ce sont plus plus de 2 millions de visiteurs, soit deux fois plus que lors de la première édition en 2005.

La palme d ‘or pour le nombre des entrées revient certes à Paris, au Centre Pompidou avec 25 585 visiteurs, suivi par le musée d’Orsay : 11 841 visiteurs ou le musée du Quai Branly : 15 572 visiteurs. Les musées de Strasbourg ont attiré près de 20 000 personnes. Au Centre Pompidou-Metz on a dénombré 3106 entrées tandis qu’au Musée de la Cour d’or près de 2500 visiteurs ont parcouru les salles et pu aussi voir la superbe exposition consacrée à la deuxième École de Paris qui va bientôt se terminer. Le musée lorrain de Nancy a accueilli 3 058 visiteurs, tandis que le Louvre-Lens connaissait une fréquentation de 3 644 admirateurs et curieux et le MUCEM à Marseille récemment inauguré enregistrait 4 814 entrées. Les musées techniques ne furent pas en reste dans le partage du succès, au Musée des Arts et Métiers à Paris 4 024 visiteurs sont venus admirer la machine à vapeur de Denis Papin ou le pendule de Foucault.

Les portes fermées aux alentours de minuit, les ordinateurs ont pu cracher leurs analyses de fréquentation, et chaque musée constatait avec optimiste les résultats, ainsi le Musée de la Cour d’or à Metz connait une fréquentation qui s’accroit très nettement année après année, plus de 2500 entrées pour la seule Nuit des musées, soit 1000 de plus que l’année dernière. Globalement sur l’ensemble de l’année, et indépendamment du nombre d’entrées produites par la Nuit des musées, il est très intéressant de pouvoir constater que c’est un public non ciblé ( à savoir non un public scolaire par exemple) qui forme le socle des visiteurs supplémentaires du Musée de la Cour d’or. Voila des statistiques qui confortent la dynamique conduite par Philippe Brunella, le conservateur du musée messin, et toute son équipe.

En Europe, plus de 2 000 musées ont participé cette année à cette grande fête des musées. À titre d’exemple, en Roumanie : 167 000 visiteurs, en Espagne à Barcelone : 160 000 visiteurs, à Sofia en Bulgarie : 150 000 visiteurs, au Royaume-Uni, le Museums at Night weekend s’est déroulé du jeudi 15 au samedi 17 mai, et a donné lieu à plus de 600 événements.

On ne manquera pas de réfléchir sur les implications suscitées par cet engouement des publics pour leur patrimoine culturel et ce besoin fusionnel de l’art dans un temps qui se cherche et qui parfois hélas, se perd…

Pierre-Alain Lévy


Illustration de l’entête: Exposition Regards sur l’École de Paris. oeuvres de Manessier, Musée de la Cour d’or, Metz. Photo Wukali


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus