Le duo de verriers Anne Donzé et Vincent Chagnon vient d’être désigné lauréat de la deuxième édition du Prix L’œuvre de la Fondation Ateliers d’Art de France, pour son projet Build(dingue) .

Le projet d’œuvre

Pour leur projet d’œuvre monumentale Build(dingue), Anne Donzé et Vincent Chagnon proposent de bâtir un « quartier de verre » de neuf immeubles. Chaque édifice est constitué de cubes en verre soufflé, posés les uns sur les autres comme autant de cases ou « d’appartements » où se joueront de petites scènes quotidiennes en pâte de verre.

Constructions démontables et modulables, ces immeubles reviennent sur un thème présent tout au long du parcours commun du duo : le voyeurisme dans la transparence, mais aussi l’appel à l’ouverture de soi et à l’autre.

L’œuvre sera réalisée avec le soutien de la Fondation au cours des neuf prochains mois, pendant lesquels le couple consignera ses impressions dans un carnet de bord. Il sera possible de suivre le processus de réalisation de l’œuvre sur le site de la Fondation à partir de juillet 2014.

A l’issue des 9 mois, en janvier 2015 l’œuvre sera dévoilée au public à la galerie Collection à Paris.

Portrait du duo

Vincent, souffleur à la canne, s’est formé au Québec et en République Tchèque, tandis qu’Anne, spécialisée en pâte de verre et créatrice de bijoux contemporains, multipliait les expériences au CERFAV (Centre Européen de Recherches et de Formation aux arts verriers) à Vannes-le-Châtel et à l’Ecole Massana de Barcelone où elle a étudié le bijou contemporain.

A quatre mains, ils ont créé plusieurs collections « d’emballages » narratifs aussi drôles dans leurs formes et leurs intitulés que critiques dans leurs propos, dénonçant une société qui consomme à outrance.

Dans ces collections, contenant et contenu ne font qu’un : Vincent souffle à la canne une bulle de verre où Anne intègre à chaud un sujet en pâte de verre. Elles concrétisent leur souhait d’associer leurs deux techniques respectives, chacun s’étant initié à la pratique de l’autre.

Comité de sélection

– Fabien Simode, rédacteur en chef du magazine L’Œil
– Marie-José Mascioni, directrice de l’ENSAAMA-Olivier de Serres
– Jérôme Farigoule, directeur du Musée de la vie romantique
– Côme Rémy, expert en arts décoratifs du 20ème siècle
– Colette Barbier, directrice de la Fondation d’Entreprise Ricard
– Aude Tahon, créatrice textile, administratrice d’Ateliers d’Art de France
– Serge Nicole, céramiste, président de la Fondation Ateliers d’Art de France


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus