Good work, we like it !


La chronique de Pierre -Alain Lévy.


Le film d’animation du samedi.


Croyez vous en la réincarnation, en la métempsycose, connaissez-vous votre Karma, avez vous lu Rudyard Kipling ou Rabindranath Tagore, êtes-vous allé en Inde, avez vous vu Les Trois Lanciers du Bengale, mangez-vous diététique , faites vous chaque matin votre yoga face au lever du soleil…. ? Franchement cela n’a nulle importance, voici tout simplement un film d’animation signé par Bertrand Carrière, Mohamed Amine El Faquin, Nicolas Salsedo et Clément Vitrolyx réalisateurs formés à l’ESMA.


Blackface par Esma-Movie

Sur un accompagnement de ragga bel et bien enregistrée du côté de Jaïpur, nous voici transportés dans une Inde mystérieuse, encore sous colonisation britannique, au coeur d’une jungle peuplée de mille créatures vivant dans des temples abandonnés, un inquiétant fakir jette un sort à un porteur de fusil blanc et …

C’est bien fait, l’animation est excellente, vive et dynamique, les décors sont parfaitement plantés, les personnages ont ce qu’il faut de physionomie caricaturale pour susciter des effets, un dépaysement assuré en tout une bon moment de cinéma et de saine distraction

Pierre-Alain Lévy


WUKALI 08/11/2014


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus