A little ant …


Voici un film russe réalisé par la réalisatrice arménienne Natalia Mirzoyan et les Studios d’animation de Saint-Petersbourg et dont le personnage central est une fourmi ; mais ce qui constitue la spécificité de ce court métrage Chinti c’est le medium même, en effet chaque dessin est composé avec des feuilles de thé de différents variétés. L’histoire est celle d’une fourmi qui transporte avec ses comparses des déchets dispersés le long d’un rivage. Le travail lancinant et répétitif est harassant, quand Chinti la fourmi découvre émerveillée sur un ticket la représentation du Taj Mahal

Chinti from Natalia Mirzoyan on Vimeo.

Cette image, cette représentation de la beauté, brusquement bouleverse l’univers mental de la fourmi qui porte une dévotion à l’image du mausolée et lui ouvre des horizons affectifs et sensibles insoupçonnés, une certaine idée du rêve et de l’ailleurs, de l’autre côté de l’eau. Mais la réalité est dure et le mirage, comme le bateau de touristes qui passe dans le lointain, disparait rapidement. Au delà du sujet de base, une réflexion doublement intéressante sur l’être ainsi que sur la nature de notre civilisation. Ce film a été distingué au Festival du film d’animation d’Hiroshima

en 2012

Pierre-Alain Lévy


WUKALI 04/05/2015

Courrier des lecteurs: redaction@wukali.com


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus