Les tambours de guerre du Japon ont résonné Mercredi 22 juillet dans la cour du château-fort de Malbrouck en Lorraine. C’est une initiative du Conseil départemental de Moselle et cela dans la cadre de l’exposition Samouraïs et Chevaliers qui fait actualité et se déroule actuellement et jusqu’au 1er novembre 2015 dans les salles de la forteresse et dont WUKALI fera très prochainement écho.

Six artistes venus spécialement de Tokyo, le groupe O Edo Sukeroku Taïko, à parité homme-femme et exprimant un art séculaire dans une discipline exigeante mêlant tout à la fois la technique de la percussion, la force physique, le raffinement quasiment chorégraphique des déplacements autours des taïkos 太鼓

( les tambours de guerre), le respect de la tradition et de l’époque d’Edo, mais aussi l’installation dans le temps présent en jouant sur des rythmes qui enivreraient maints musiciens de jazz.

Les rythmes nous transportent dans différents univers. Celui du champ de bataille avec des galops effrénés, des scansions violentes qui fracassent l’air et redonnent au château environnant sa superbe guerrière. D’autres musiques car il s’agit bel et bien de musique, s’inscrivent dans le silence recueilli d’un monastère, et le tintement fragile d’une clochette qui s’oppose à la frappe orgiaque du tambour est en soi un petit cours de philosophie zen tout comme les cris des percussionnistes évoquent les intonations du théâtre ou du kabuki où le taïko était pareillement utilisé.

Près de 1000 spectateurs rassemblés dans la cour de Malbrouck ou sur les cursives entre les quatre tours de la forteresse médiévale ont acclamé avec une complicité partagée les joueurs de taïko. La douceur de cette soirée de juillet dans ce cadre romantique à souhait offrait à ce spectacle d’une rare beauté un cadre adapté pour une rencontre entre le Japon d’antan et ces terres de batailles et de fracas guerriers que furent autrefois ces forêts et vallons des trois frontières .

Pierre-Alain Lévy


WUKALI 24/07/2015
Courrier des lecteurs : redaction@wukali.com


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus