Some famous fair haired women in the History


Quel est le point commun entre Aphrodite, Alienor d’Aquitaine, Jeanne d’Arc, Françoise Athènaïs de Rochechouart de Mortemart, l’épouse de Louis-Henri de Pardaillan de Gondrin (hélas, il ne reste plus rien du château familial dans la commune éponyme du Gers), la marquise de Montespan, Jeanne-Antoinette Poisson, l’épouse de Charles-Guillaume le Normand, la marquise de Pompadour par la grâce de son royal amant, Magda Goebbels et Grace Kelly ? Elles étaient toutes des blondes. Enfin, il existe un doute pour Jeanne d’Arc, mais cette dernière est souvent représentée avec une chevelure claire, pourquoi pas blonde.

Quand on connait le parcours de ces femmes, (enfin en ce qui concerne Aphrodite on est plus dans le domaine de la légende et des mythes, le moins que l’on puisse dire), c’est qu’elles étaient totalement à l’inverse de l’archétype des blondes idiotes et sans cervelle. Elles étaient toutes porteuses d’une solide éducation (en ce qui concerne Aphrodite, voire Jeanne d’Arc on peut avoir des doutes…), qu’elles ont su mettre au service de leur intelligence et de leur ambition. Toutes ont fréquenté les dépositaires du pouvoir et ont su les influencer pour le meilleur, voire le pire, en ce qui concerne Magda Gobbels. On se souvient de leur blondeur, mais aussi de leur action, de leur réelle influence sur leur époque.

C’est ce que nous rappelle [**Agnès Grossmann*] dans leurs courtes biographies. Elle ne bâtit pas, loin de là, une théorie autour de la blondeur, car on trouvera dans l’histoire des brunes, des rousses, des châtains, etc, qui elles aussi ont marqué leur époque. Tout comme on peut facilement trouver des blondes qui n’ont pas fait preuve d’une grande intelligence. Non, l’auteur ne fait aucune théorie qui n’aurait pu être que « fumeuse », mais nous remémore la vie, le destin de ces femmes hors du commun. Ce n’est pas une longue suite de biographies « savantes », mais plutôt des notices individuelles qui ne peuvent que nous inciter à approfondir le destin de telle ou telle de ces femmes.
Comment s’instruire sans s’ennuyer.

[** Félix Delmas*]|right>


[**Les blondes de l’histoire
Agnès Grossmann*]
éditions Acropole. 19€


[(


– Cet article vous a intéressé, vous souhaitez le partager ou en discuter avec vos amis, utilisez les icônes Facebook (J’aime) ,Tweeter, + Partager, positionnées soit sur le bord gauche de l’article soit en contrebas de la page.

– Retrouvez toutes les critiques de LIVRES parues dans WUKALI

Retrouvez tous les articles parus dans toutes les rubriques de Wukali en consultant les archives selon les catégories et dans les menus déroulants situés en haut de page ou en utilisant la fenêtre «Recherche» en y indiquant un mot-clé.

Contact : redaction@wukali.com
WUKALI 04/06/2018)]

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus