Dans la plus pure tradition japonaise du Shibarisme et des images « Bondage » de Nobuyoshi Araki, Fred Kyrel a su se démarquer en proposant une dominante plus « Fashion » et inédite à ses jeux de cordes lui permettant ainsi de devenir une référence mondiale dans cet art

En effet, il a fait évoluer sa technique au fil des cinq dernières années en réalisant près de 450 modèles différents de tissages, accessoires inclus !

[Fred Kyrel-> http://www.kybari.com
] incarne son art en créant de mini-performances durant lesquelles rien n’est laissé au hasard, tout est mis en œuvre en amont de la séance photo afin qu’il puisse laisser totalement libre cours à sa création et à son inspiration.

Par dans un premier temps le traitement des cordages à l’huile végétale et leur teinture
qu’il choisira ensuite pour la réalisation de son «éphémère vêtement » directement à même son modèle en fonction du grain, de la couleur de peau et des cheveux de son sujet.

Cette performance dure en général environ deux heures incluant le travail de ses précieux assistants (maquillage, coiffure) durant lesquelles Fred Kyrel méticuleusement produira son tissage à l’aide de plusieurs dizaines de mètres de cordage. Une manipulation demandant patience et rigueur.

L’aboutissement restant l’image qui sera produite par la séance photo elle-même qui quant à elle immortalisera sa création.

Fred n’hésite pas non plus compte tenu de la nature souple et résistante de ses cordages à suspendre ses modèles afin de donner une vision plus aérienne à ses réalisations.

André Nitschke



Adeline



Cynthia



Jade



Julie



Mariana



Natasha



Océane



Natzuki



Sacha



Sophia




Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus