You will roar with laughter. A very funny and witty comedy about women’s rights


Une pièce de théâtre qui met en scène l’Histoire des droits de la femme, sujet sérieux s’il en est… Et pourtant, comme le suggère le titre de la pièce c’est l’humour qui prime du début à la fin du spectacle !

Simone (Bonbon) nous guide tout au long de la pièce sur les pérégrinations laborieuses, amoureuses, et amicales de 3 femmes – et au fil du temps de leur descendance – interprétées par Karina Marimon, Hélène Serres et Vanina Sicurani. Les comédiennes incarnent avec talent, humour et enthousiasme les avatars des femmes françaises depuis les années 50 : leur quotidien, leurs combats, leurs réussites et leurs échecs. Mais le prodige ici c’est d’y parvenir en nous faisant rire !

Une mise en scène sobre, quatre comédiennes sur les planches, de l’Histoire, du rire, des chansons et de la réflexion, voilà les termes qui résument le moment passé dans la salle de la Comédie Bastille, que je conseille sans réserve à tout un chacun à la fois pour la qualité de la pièce mais aussi pour les valeurs qu’elle porte et les réflexions qu’elle parvient à instiller dans l’esprit des spectateurs.

On réalise concrètement, même si on le savait ou le pressentait, quels immenses progrès ont été effectués ces 60 dernières années en matière de droits des femmes. On le réalise d’autant mieux grâce à l’incarnation des problématiques rencontrées par les femmes avant que ces droits n’existent. Quelles conséquences pratiques de l’interdiction de la contraception ou de l’IVG dans leur vie quotidienne ? Rappels faits sur le fait de ne pas pouvoir ouvrir un compte bancaire ou travailler librement, de ne pas pouvoir divorcer, etc. J’en passe et des meilleures… Le constat n’est pas sans nuance, et sont également mis en lumière les écueils plus contemporains de certains jusque-boutismes contre productifs de la lutte féministe (homme objet, solitude sociétale…).

Mais au-delà de ce rappel utile, la pièce « Et pendant ce temps Simone veille ! » souligne non seulement le chemin qui reste à parcourir (entre autres : l’égalité salariale, la lutte contre les violences conjugales et le viol…) mais aussi les responsabilités individuelles et collectives qui nous incombent à tous et toutes pour faire évoluer la société. Le féminisme en effet n’est pas, quand bien même d’aucun(e)s chercheraient à le faire croire, un combat des femmes contre les hommes ni même un combat des femmes pour les femmes, mais le combat d’individus pour une société plus juste dans laquelle l’appareil génital avec lequel on naît ne doit plus être un instrument de discrimination ou une justification d’inégalité.

Pour rire, pour apprendre et pour réfléchir, le tout en une seule soirée avec une équipe chaleureuse et accueillante, oui il faut aller voir « Et pendant ce temps Simone veille ! » à la Comédie Bastille à Paris, on ne le regrette pas !

Elsa Weiller
Rédactrice www.wukali.com


« Et pendant ce temps Simone veille ! »

Comédie Bastille

Du mardi au samedi 21h – Samedi & dimanche 17h

5, rue Nicolas Appert, 75011 – Paris. Tél : 01 48 07 52 07

Metro Richard-Lenoir


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus