Islamic Barbarians from top to toes


Barbares, monstres, assassins sanguinaires, hyènes des hyènes, dénis et rebuts de l’humanité, on savait tout cela hélas de ces cohortes sunnites d’un islamisme radical, connus sous l’acronyme de Daesh (ISIS en anglais), sous l’autorité tyrannique de leur calife auto-proclamé Abou Bakr al-Baghdadi, et qui dévastent, pires qu’Attila ou les hordes de Genghis Khan, le nord de l’Irak ou de la Syrie, tuant, égorgeant, décapitant, fusillant, mitraillant, violant, crucifiant, livrant au feu, réduisant en esclavage tous ceux tombés entre leurs mains. Un océan de sang et d’horreurs qui, (peut-on ici-même l’imaginer?) suscite parait-il des vocations djihadistes de tarés des petits matins de nos pays d’Europe ou d’’Amérique, qui les rejoignent pour trouver une exaltation religieuse et d’aventures à la béance de leur vacuité mentale et de leur sauvagerie contenue.


« Ad nauseam», «Ad vomitum» en latin. Oui à vomir ces informations qui nous parviennent au quotidien du Moyen Orient! Une noria ensanglantée.

Il y a près de 77 ans pendant la Guerre civile en Espagne, Saint Exupéry alors reporter de guerre écrivait : «ici on fusille comme on moissonne». Que ne dit on aujourd’hui, hic et nunc, sur ce qui se trame là-bas, en Irak en Syrie, ce bain séminal de l’horreur, ce bouillon d’inculture de la barbarie? Ce ne peuvent pas être des circonvolutions poétiques telles Saint Ex les exprimait dans une langue choisie et imagée. Ce sont des bouillonnements et des éructations de rage qui m’emportent, de ceux qu’avait Oriana Fallaci ce soir là du 11 septembre 2001 à New-York. Faut-il donc toujours être «veilleur», «vigie», «Cassandre» de la réalité du monde ? La prudence sémantique et langagière de la presse et d’une grande partie de l’opinion m’insupporte ! N’a t’on pas retenu la leçon du 7 janvier ?

Comment baisser les bras, comment ne pas réagir et hurler ! «La Trahisons des clercs», ce fut notamment celles de nos élites intellectuelles européennes incapables de prendre conscience avant 39 de la marche du fascisme et du nazisme vers la guerre et cédant lachement à l’idéologie brune et aux démons de l’antisémitisme! Cette« Trahison des clercs» contemporaine s’est installée aujourd’hui à la Maison Blanche!

Cette Trahison des clercs new look ( pour faire bien !) se diffuse dans nos sociétés. L’habitude répétitive de voir cette ivresse de la mort, cette célébration hypnotique plus exactement de la mort -si contraire intrinsèquement à nos propres valeurs judéo chrétiennes (celles de la vie)- et présentée comme un modèle vertueux pervertit notre appréciation des choses et notre capacité à juger du bien et du mal .

Pas un jour sans massacre et l’horreur succède à l’horreur, les jeunes enfants en Irak sont fusillés, des vidéos circulent, et l’on vient d’apprendre au moment même où j’écris ces lignes ( la source provient du ministère du tourisme et des Antiquités irakiennes et est relayée par l’AFP) que les hommes en noir de Daesh sont entrain de détruire au Bulldozer l’antique cité de Nemrod, celle-là même où selon la tradition biblique se dressait la Tour de Babel. Cette cité archéologique sublime ornée de statues portiques assyriennes, ces chevaux androcéphales, cette mémoire unique, oui unique de l’humanité, ce patrimoine où puisent nos plus anciennes traditions, dans cette région du monde qui a vu naître la civilisation et aussi l’écriture.

D’après les informations croisées et recueillies à différentes sources, il semblerait donc que les statues monumentales du palais d’Assurnasirpal II vieilles de plus de 3000 ans les lamassu),) aient été vandalisées, voire détruites. Voila quelques jours à peine ces mêmes barbares, ces monstres, s’en étaient pris au patrimoine archéologique du musée de Mossoul et se targuaient par vidéos interposées diffusées dans le monde entier de leurs iconoclastes et sordides exploits ! Dois-je ajouter les scènes de massacres présentées dans des vidéos de propagande comme de merveilleux et vivifiants exploits guerriers. Dégoût absolu!

Pierre-Alain Lévy


Illustration de l’entête : destruction par les barbares de Daesh du patrimoine archéologique du musée de Mossoul mars 2015


WUKALI 06/03/2015


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus