Two exhibitions: The famous art and furniture restorers working for the Mobilier National and about Napoleon’s pieces of furniture when he was at war

A la manufacture des Gobelins, Le Mobilier national présente actuellement deux expositions aussi belles qu’instructives. La visite en 2 temps commence avec « Le Bivouac de Napoléon », où nous découvrons l’institution du « Mobilier national » et l’une de ses prestigieuses collections : les objets de campagne de l’Empereur (tentes, lits, vaisselle…). Dans un second temps on découvre « L’Esprit et la Main », lieu de rencontre privilégié avec des représentants des ateliers de restauration : ébénisterie, menuiserie en sièges, lustrerie-bronze, tapisserie d’ameublement, tapisserie décor, restauration de tapis et de tapisserie. Détachés le temps de l’exposition, ces professionnels se proposent de vous présenter leur métier et l’illustrent avec des restaurations en cours.

Sous le charme du format innovant et pédagogique de cet événement, nous ne pouvons que vous encourager à venir à votre tour découvrir ces métiers authentiques et ce patrimoine (élitiste et traditionnellement très protégé) exceptionnellement mis à la portée de tous.

Le Mobilier national, un corps d’élite de l’artisanat

Cette institution prestigieuse en charge de la décoration du palais de l’Elysée, de l’hôtel de Matignon, du Sénat, de nombreuses ambassades… gère une collection de plus de 200.000 œuvres datant du XVIIème siècle à nos jours.

Comme il est rappelé au début de l’exposition, le Mobilier national (anciennement Garde-meuble royal, impérial puis républicain) a pour missions de :

• Meubler les officiels de la République (Président, ministres, ambassadeurs…),
• Diffuser ce patrimoine historique en le prêtant aux musées et châteaux publics,
• Conserver et restaurer toutes ces œuvres issues du domaine du textile, du mobilier et des bronzes,
• Perpétuer et transmettre un savoir-faire unique en Europe par la formation de nouveaux apprentis.

Illustration des œuvres de la collection dans l’exposition « Le bivouac de Napoléon »

Cette première partie de l’exposition permet de découvrir quels étaient les objets qui accompagnaient Napoléon dans ses campagnes. Derrière un faste évident (luxueuses tapisseries, vaisselles…), on se trouve rapidement surpris par le confort et l’espace dont l’empereur bénéficiait il y a déjà 200 ans de cela, lors de ses déplacements. D’immenses tentes sont garnies d’un riche mobilier aussi élégant qu’ingénieux puisque pour assurer une logistique efficace, il s’agissait de se doter de meubles les plus légers possibles et faciles à monter. C’est ainsi que fut inventé le lit de Napoléon. Breveté en 1804, le lit de camp « parapluie » fut adopté par l’empereur. Ce lit pliable constitué en une seule pièce représente un tour de force d’ingéniosité.

Tous ces trésors, à la portée historique, artistique et scientifique, ont été restaurés par les équipes du Mobilier national et sont ici présentés dans un magnifique décor bleu marine. Une muséographie judicieuse permet de positionner les œuvres en situation et de jalonner la visite de précieuses explications.

A la rencontre, de ces artistes qui conservent notre patrimoine

Le second temps de la visite, « L’esprit et la main », est consacré aux femmes et aux hommes qui permettent par leur talent et leur travail de maintenir ce patrimoine unique.
Couturières, menuisiers, bronziers… tous les corps de métiers sont représentés et répartis en ateliers. Présents à la Manufacture des Gobelins pour plusieurs mois, ils ont sélectionné pour nous des œuvres à restaurer et nous expliquent en quoi leur travail consiste. Durant ces moments d’échange, il est fascinant de réaliser le temps que prendront ces travaux, l’investissement que cela représente, le nombre de manipulations différentes… Ces passionnés prennent réellement le temps de nous décrire leur parcours, de nous expliquer les différentes étapes nécessaires à la restauration d’une chaise d’époque, d’une tapisserie, d’un portail… Ils ont également apporté avec eux des pièces à différents stades de restauration pour nous montrer la métamorphose des œuvres en cours de travail.

Pour petits et grands, pour la découverte, l’orientation ou la reconversion, cet échange avec ce corps d’élite des métiers d’arts représente un moment humainement riche et culturellement très enrichissant.

Elsa Weiller et Sébastien Prudent


L’esprit et la main
Héritage et savoir-faire des ateliers du Mobilier national

Bivouac de Napoléon :
Luxe et ingéniosité en campagne

Galerie des Gobelins
42, avenue des Gobelins 75013 Paris
Horaires : 11h-18h mardi-dimanche, fermé les lundis


WUKALI 05/10/2015
Courrier des lecteurs : redaction@wukali.com


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus