Notre-Dame de Paris
Accueil Actualités La cathédrale Notre-Dame de Paris, avancement des travaux

La cathédrale Notre-Dame de Paris, avancement des travaux

par Communiqué

L’établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris se réjouit de l’avis globalement favorable émis ce jour par la Commission nationale du patrimoine et de l’architecture (CNPA) sur le programme présenté par le diocèse de Paris.

Ce jalon important permet à l’établissement public de poursuivre la préparation de la restauration de la cathédrale et d’avancer résolument vers la réouverture de la cathédrale au culte et à la visite en 2024.

L’avis favorable exprimé par la CNPA est un jalon essentiel dans la mise en œuvre des opérations et du calendrier de réouverture de la cathédrale en 2024, dont l’établissement public, maître d’ouvrage du chantier de restauration du monument, est le garant. Il exerce à ce titre une coordination calendaire et technique globale permettant d’assurer la cohérence entre le projet d’aménagement liturgique et les travaux de restaurations intérieures et de reprise des installations techniques – comprenant notamment tous les réseaux électriques -, qui sont sous la responsabilité de l’établissement public.

L’établissement public peut désormais achever les études de conception réalisées par les architectes en chef des monuments historiques et lancer notamment les appels d’offres relatifs aux lots techniques, dans les prochains mois.

Cette étape franchie aujourd’hui est le fruit d’un important travail de concertation entre l’ensemble des acteurs concernés : le diocèse de Paris, le ministère de la Culture, l’établissement public et les architectes en chef des monuments historiques.


« Après un important travail de concertation auquel j’ai scrupuleusement veillé ces derniers mois, je suis heureux que les grands principes du programme d’aménagement liturgique porté par le diocèse de Paris et fruit d’un équilibre entre les exigences du culte et les principes de conservation du patrimoine, aient reçu un avis globalement favorable de la Commission nationale du patrimoine et de l’architecture. En tant que garant du calendrier et maître d’ouvrage du chantier de restauration, ce jalon essentiel nous permettra de lancer les appels d’offres de travaux relatifs aux lots techniques et d’avancer résolument vers la réouverture de la cathédrale au culte et à la visite en 2024, conformément à notre objectif intangible. » précise le général d’armée Jean-Louis Georgelin, président de l’établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Pour mémoire, la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris, conduite sous la maîtrise d’ouvrage de l’établissement public, comprend :

La restauration extérieure, qui conduira à la restitution du monument dans un dessin et une architecture fidèles à l’état disparu – la restitution de la flèche dessinée par Viollet-le-Duc, telle qu’elle existait avant l’incendie du 15 avril 2019, et le respect des matériaux d’origine – soit une charpente en bois de chêne et une couverture en plomb -, conformément aux avis formulés par la CNPA dans ses séances du 9 juillet 2020 et du 25 mars 2021. Les grands principes de ces partis de restauration avaient été approuvés par le Président de la République.

La restauration intérieure incluant :
– Les travaux de nettoyage et de restaurations intérieures
– La reprise en totalité des réseaux techniques de la cathédrale

Olécio partenaire de Wukali

Les aménagements relatifs au culte et au mobilier liturgique sont sous la responsabilité du diocèse de Paris, affectataire. 

Illustration de l’entête: photo Bâtirama

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus