Young Palestinian musicians performing at the Prom’s in London.


À l’initiative du chef d’orchestre et violoniste Nigel Kennedy, un groupe de jeunes musiciens palestiniens, donnera jeudi 8 août un concert au Royal Albert Hall à Londres dans le cadre des Prom’s et interprétera sous la direction soliste de Nigel Kennedy, les Quatre saisons de Vivaldi ainsi que des arrangements de musique orientale. Ces jeunes gens et ces jeunes filles, il faut le souligner, âgés de 17 à 20 ans sont issus des territoires à l’ouest du Jourdain et de Jérusalem est.

Pour le violoniste Layth Hanbali âgé de 20 ans et né à Naplouse : « nous sommes d’abord et avant tout des musiciens mais nous représentons aussi la Palestine, et à travers nous c’est aussi une représentation pour faire connaître les palestiniens culturellement». Peut-être pour ce concert d’une durée de soixante cinq minutes choisiront-ils de s’habiller du keffiyet à carreaux. « Peu de jeunes palestiniens peuvent suivre des études de musique dans un conservatoire et ce concert aux Prom’s , peut-être permettra-t-il de mieux faire connaître la musique classique à la société palestinienne», a-t-il ajouté.

Gageons que cette bonne volonté à changer l’identité d’une société palestinienne où l’on ne connait des jeunes que l’image de caillasseurs et bien d’autres choses puissent enfin changer. La musique peut y aider, mais attention aux Da Capo et aux Allegro barbaro , souhaitons leurs plutôt de merveilleux Allegro vivace et gageons qu’ils puissent partager leurs passions avec leurs voisins et le monde entier !

Le Palestine Strings a été créé en 2009 à l’initiative de l’écrivain palestinien Edward Saïd ( Edward Said a fondé avec Daniel Barenboim le West-Eastern Divan Orchestra) et est composé de 23 musiciens. Tous les musiciens de ce jeune orchestre sont issus du Conservatoire national Edward Saïd.

Ce conservatoire créé en 1993 par cinq musiciens et relié avec l’université de Ramallah qui a démarré avec 40 élèves rassemble aujourd’hui un effectif de 1.150 inscrits (700 choristes), quant aux professeurs il est passé de 3 à un effectif de 64. Il dispose de 4 conservatoires annexes dans les villes de Bethléem, Naplouse, Gaza et Jérusalem et de correspondants à Jericho et Hébron.

Le conservatoire de Bethléem vient d’emménager dans un bâtiment de verre flambant neuf dessiné par l’architecte palestinien Elias Anastras et qui a couté 2 millions $ financés entièrement par des dons, Actuellement le conservatoire de Ramallah est en cours de construction, ce sera un bâtiment de 4 étages disposant de son propre studio d’enregistrement

Le conservatoire Edward Saïd est financé par des donateurs internationaux, la contribution de l’autorité palestinienne étant quasiment inexistante

Timothy Orpington correspondant de Wukali à Londres pour WUKALI


Cet article de Wukali (comme d’autres) vous a intéressé, alors cliquez ci-dessous, sur l’icône FaceBook ou Tweeter et partagez-le avec vos amis, merci !

You have liked this article, great ! Don’t forget to click on the FaceBook or Tweeter icons below to communicate it and Wukali address to your friends, Per advance thank You !


ÉCOUTER VOIR

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus