Ces images de la commémoration de la Bataille de Verdun et de l’hommage aux morts français et allemands symbolisent cet impérieux besoin d’unité entre la France et l’Allemagne et la paix en Europe incarné par les deux chefs d’état présents. Près de 3.400 jeunes venant des deux côtés du Rhin se sont retrouvés dans un dispositif commémoriel et symbolique imaginé par le cinéaste Volker Schlöndorff. Venant des couverts des forêts avoisinantes et traversant la nécropole ils se sont sont précipités les uns vers les autres à travers les allées, au rythme retentissant de percussions de métal, dans un élan calqué sur que firent leurs aînés qui couraient à l’assaut il y a un siècle. Voir sous leurs pas la vie renaître et investir un tel lieu, est source de volonté et d’espérance en l’avenir. C’est le sens même de engagement européen. De petits esprits politiciens médiocres ont crié au blasphème estimant qu’on ne courait pas sur les tombes, laissons-les à leurs coups bas et ayons à l’esprit le courage et le sacrifice de ceux qui sont tombés voilà 100ans.


.
Voir de jeunes européens unis ensemble dans la paix et prendre en compte la dimension de l’histoire et se retrouver en lieu ravagé par tant de malheurs, tant de divisions et d’atrocités est un signe fort. Les déchirures continentales entre empires, les invocations belliqueuses, le nationalisme, la guerre qui broie tout et son cortège de deuils c’est à ces réflexions que ces jeunes gens venus d’Allemagne et de France sont invités, la symbolique de ces commémorations est la bonne, celle de la paix et de l’unité européenne .

Pierre-Alain Lévy


100 years after the Battle of Verdun (from February 21th to December 18th 1916,163 000 French et 143 000 Germans killed, 216 000 French and 196 000 Germans injured)) the commemoration took place on Sunday 29th May in presence of the French president François Hollande and German chancellor Angela Merkel.

In the military cemetery of Douaumont 3.400 French and German teen agers gathered in a ceremony worked out by the film maker Volker Schlöndorff. Rushing out from the forests nearby, they ran at each other symbolizing what their elders did hundred years ago. A moving ceremony for peace and European unity.

P-A L


WUKALI 31/05/2016
Courrier des lecteurs : redaction@wukali.com
Illustration de la photo: capture d’écran I télé


Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Notre site utilise des 'cookies' pour améliorer votre expérience et son utilisation. Si vous le refusez vous pouvez les désactiver. Accepter En savoir plus